Arto Pazat

J-Ch B dit ARTO PAZAT est né face au Pertuis d’Antioche dans le pays de Pierre Loti et René Caillié l’année des 20 ans de sa mère, fille de paysans et d’un père ouvrier meunier (d’une famille de meuniers).

Reçoit un premier appareil photo, un Instamatic AGFA pour ses 12 ans.

Libertaire,Routard, il étudie par correspondance ( étant alors deux ans forestier comme Objecteur de Conscience), passe et obtient son Bac de Philosophie l’année de la naissance de sa première fille, suivent 2 années en Ecole d’Arts ; travaille comme éducateur et élargit ses recherches artistiques...

Peintre, photographe,à ce moment le choix n’est pas fixé.

Passionné de Sciences humaines s’inscrit en Université de psychologie : Dess, Dea,( puis doctorant) ; le mennent à l’activité de psychologue clinicien, et de psychothérapeute.
Diplômé de philosophie,formation à l’histoire de l’art.

Se consacre quasi exclusivement à son art photographique dans le milieu des concerts de jazz, une passion obsessionnelle ainsi que dans l’univers de la boxe. Sans relâche explore de nombreux thèmes artistiques qui ne seront pas tous révélés.

Se réapproprie alors son activité de psychologue à part quasi égale avec la photo.
Nulle psychologisation de l’acte photographique chez cet artiste qui exerce plutôt une photographie intuitive et instinctive même quand elle s’empare de sujets recemment traités comme le cancer/féminin ou excision/identité ...

"... le monde n’est pas à prendre ,dit-il, nous sommes depuis toujours pris par lui et nous devons être épris de lui." De cette idée autant que de son expérience il ajoute : " une bonne photo ne se prend pas c’est elle qui vous prend, qui se donne. Le photographe ne va pas la chercher, l’exiger la voler il est là et si quelque chose se passe, que son regard le précède elle entre en lui..." (extrait).

Voyages en CHINE (plusieurs séjours), CUBA,Europe, AFRIQUE (MAROC, MALI, BURKINA-FASO( à maintes reprises) , ETHIOPIE...), INDE...

Puise dans ses voyages l’inspiration et le sujet de travaux photographiques sur : le FEMININ ; l’Oubli/ l’Absence ; la Trace/souffrance ; Mémoire du CORPS.

Références absolues en photographie : Peter LINDBERGH, Raymond DEPARDON, Paolo ROVERSI.

Univers musical obsessionnel : John Coltrane et Steve Lacy, puis Morton Feldman et John Cage.

Champ pictural sans partage : Bram Van Velde, Mark Rothko, Egon Schiele.

Images en mouvement : Orson Welles.

Voix et ballades : Tom Waits.

Egalement sur : http://www.myspace.com/artopazat

Voir en ligne :