Ishola Akpo

Né en 1983 à Yopougon, Cote d’Ivoire
Vit et travaille à Cotonou, Bénin
Pendant longtemps, il expérimente les possibilités du numérique et renouvelle le genre du collage. Mélangeant ses thématiques, il joue sur différents niveaux de lectures des images et en fait des métaphores plurielles. Il participe à deux reprises au “Forum Transculturel d’art contemporain de Port‐au‐Prince” en 2008 et 2011. En 2010, Ishola Akpo est en résidence à Dakar à l’occasion de la Biennale des arts. Il est lauréat de plusieurs prix dont celui de la Fondation Heinrich Böell et de la session freelens du webdoc (Festival de Photographie de Toulouse, 2012). En 2012, la série « Les redresseurs de Calavi » est sélectionnée au 11ème « Aleppo International Photography Festival » en Syrie à Photo Off Paris, Mois de la Photo 2012 et au Festival des nouveaux cinémas documentaires #3 à Paris en 2013. Ishola Akpo a participé également aux éditions de « Périféeriques # 1 et #2 » au Bénin puis au Sénégal. En 2013, il est Lauréat du programme Visa pour la Création (Institut Français) et obtient une résidence de trois mois à la Cité des Arts à Paris. En France, il entame une réflexion sur une installation photographique intitulée « Pas de Flash s’il vous plait ».Les images mixtes, entre réalité et fiction, restent au centre de son travail. Dans le cadre du Off de la Biennale des arts de Dak’art de 2014, il est sélectionné pour la résidence Focus Bénin à Saint-Louis organisée par Wallonie Bruxelles International.

Voir en ligne :