Pierre Frulloni et Antoine Barrot

Pierre Frulloni et Antoine Barrot, sont tous deux diplômés de l’ESACM et actuellement étudiants chercheurs à l’école supérieure d’art de Clermont Métropole. Ils réalisent un travail de recherche en art depuis respectivement deux et trois ans en parallèle de leur pratique de plasticien.

Antoine Barrot, « résurgences contemporaines du sentiment romantique ». À travers l’exploration d’un monde ultra architecturé, à la géopolitique complexe et à l’histoire tronquée, il tente de cartographier ce qu’il pressent d’une réactivation mélancolique.

Pierre Frulloni, « les outils de résistance face à la ruine dans l’errance », opère une recherche autour du mythe contemporain. En empruntant un maelström au-delà du cercle polaire pour se rendre sous l’horizon ou encore en traversant la méditerranée en bateau, il tente de se rendre dans des « entres-espaces » à l’intérieur desquels ce définis de nouvelles pratiques/gestes en friction avec ce temps contemporain. Devenant des nouveaux outils permettant de le comprendre.

En ce qui concerne les actualités : 

Antoine Barrot sera en résidence à la Villa Garikula en périphérie de Tbilissi pour le Fest I Nova 2017 du 4 septembre au 6 Octobre.

Pierre Frulloni également en résidence, au collège Pierre Labitrie dans la banlieue de Toulouse organisé par le BBB centre d’art de septembre à novembre 2017, ainsi qu’une présentation de ces trois années de recherche à l’ESACM fin novembre.

Concernant les images, nous avions pensé voir le texte en haut de page, puis les 5 images blanchies et enfin, en dessous, le scan panoramique.