Africa Rising

/ Exposition collective

En prenant le parti de « l’ afroptimisme », – celui d’une Afrique perçue comme économiquement et socialement émergente - cette exposition choisit une vision engagée, portée par cinq artistes du continent : Seydou Keïta, Baudouin Mouanda, Nontsikelelo Veleko, Angèle Etoundi Essamba et George Lilanga.

L’Afrique émergente se construit dans la modernité. Les mégapoles africaines constituent le terrain privilégié d’une dynamique profonde connaissant le glissement progressif de sociétés communautaires vers une Afrique des individus, et l’émergence de nouvelles formes de sociabilité. Tandis que le facteur ethnique est transcendé par le brassage des populations, l’identité moderne s’inscrit dans les tensions entre communauté et individu, entre
ruralité et urbanité, entre tradition et contemporanéité.

Sélectionnés en collaboration avec Jean Pigozzi et la Fondation Zinsou (Cotonou), ces artistes posent l’individu comme figure centrale de cette modernité, affirmant son identité à travers le portrait, l’expression corporelle ou encore la musique – autant de visages du dynamisme et de la créativité de l’Afrique contemporaine.

Quatre sont des photographes. Depuis 1994, les Rencontres africaines
de la photographie (« Biennale de Bamako ») constituent l’une des manifestations artistiques et culturelles majeures du continent africain et de la scène internationale. Expression la plus reconnue en Occident de l’art contemporain africain, la photographie du continent place l’individu et ses marqueurs d’identité au coeur de son objet. Ainsi le photographe Malick Sidibé, adressant aux jeunes ce conseil : « La photographie est plus sûre que l’écriture. C’est une langue universelle. […] Présentez le vrai visage de l’Afrique, de vos frères, parce que le monde ne finit pas maintenant » (in Malick Sidibé, Fondation Zinsou, 2008).

L’Afrique émergente est une Afrique fondamentalement créative.
Depuis l’exposition « Les Magiciens de la Terre » en 1989 (Centre Pompidou, Paris) ont été révélés nombres d’artistes vivant en Afrique, dont l’oeuvre éminemment diverse et individuellement originale ne peut plus se résumer à une perception confondant territoire et identité. À l’image des individus photographiés par Seydou Keïta, Baudouin Mouanda, Nontsikelelo Veleko, Angèle Etoundi Essamba ou figurés par George Lilanga, le dynamisme de son
art contemporain s’inscrit dans autant de mouvements, de styles ou de courants identitaires. Plus encore qu’une valorisation territoriale figeant sa perception, c’est par la reconnaissance du talent individuel de ses artistes qu’il occupera la place de choix qui lui revient dans le champ – aujourd’hui par définition international – de l’art contemporain.

Commissariat : Marguerite de Sabran
Exposition par EDUN et Louis Vuitton

Lieu

Louis Vuitton

INFORMATIONS PRATIQUES

- ADRESSE
1, rue du Pont Neuf
75001 Paris

- HORAIRES
Ouverture du lundi au samedi
de 10 heures à 19 heures

CONTACT PRESSE
Isabelle - FAVORI
01 42 71 20 46
06 20 81 22 19
isabelle@favoriparis.com