Au coeur de l’intimité de la Métive... premiers jours/ carnet de bord

, par Jeanne Mercier

JPEG - 51.5 ko
© Jeanne Mercier
JPEG - 93.2 ko
Baptiste de Ville d’Avray, Raymond Dakoua et Harandane Dicko

Début de semaine studieuse à la Métive , lundi 4 août au matin, matinée de discussion autour de la thématique commune "Intimité(s)" avec les 3 photographes déjà présents, Philippe Bernard , Harandane Dicko et Baptiste de Ville d’Avray .

Les photographes exposent leur projet et visitent le village du Moutier d’ Ahun et le lieu de résidence pour choisir leurs lieux de travail. Tous les autres résidents (Perrine Mornay et Olivier Boréel ) , l’équipe de la Métive ainsi que quelques habitants se prêtent au jeu de les laisser s’immiscer dans leur intimité.

En fin de matinée, les photographes mettent en place de l’exposition qui est en accès libre pour les visiteurs.Philippe et Baptiste ont pu amener des tirages, Harandane réalise lui un diaporama et présente son livre " Moustiquaires ", ed. de L’oeil.

Pendant l’après-midi, les premières prises de vues sont réalisées.... puis les premières retouches.

Lundi soir, le photographe Raymond Dakoua nous rejoint, le beau temps l’accueil.

Mardi, les prises de vues continuent, Baptiste met en place son studio dans les rues du Moutier d’Ahun, tandis que Philippe s’installe dans l’une des salles de la Mairie.

Raymond et Harandane investissent la résidence et les alentours du villages....

La suite du programme se précise, jeudi soir, se déroulera le vernissage de l’exposition d’ Afrique in visu à la Métive. Vendredi soir, les résidents sont invités au concert métallique poétique de Perrine Mornay et d’ Antoine Clémot au restaurant le Marais , Moutier d’ Ahun.

Samedi après-midi, les photographes tiendront un studio éphémère sous le pont romain du Moutier autour de la thématique " Intimité(s) ".

Dimanche, retour sur Paris, Bruxelles, et Libourne.

JPEG - 74.7 ko
Vue de l’exposition
JPEG - 95.2 ko
Baptiste de Ville d’Avray et Harandane Dicko