Blaxploitation Un témoignage de Fabrice Monteiro

, par Fabrice Monteiro, Olivia Marsaud

Série noire à Dakar. Dans les images de Fabrice Monteiro, les filles sont belles. Elles ont des jambes interminables, sont sexy en diable, portent une afro conquérante et voient la vie en gloss. Mais il leur arrive de pleurer aussi. Et de noyer leur chagrin dans du whisky sans glace. Les moues boudeuses et les regards alanguis sont alors balayés par les traces de rimmel. Ces photos de mode à la mise en scène soignée nous replongent dans l’univers trouble et sensuel de la Blackxploitation. Jackie Brown est ressuscitée au Sénégal. Sois belle et tais-toi, ça vaut ici pour les femmes comme pour les photos. Dans le nuage de fumée d’un caïd sapé, entre porte-cigarette, porte-jaretelles et porte-flingues, on voit Dakar sous un autre jour et sous une autre lune. S’en dégage un blues qui n’appartient pas qu’à la mafia mais qui s’égrène aussi dans la voix des Supremes ou des Temptations.
Olivia Marsaud

La Blaxploitation est un genre cinématographique crée au début des années 70 "par les noirs, pour les noirs" dans une Amérique qui bascule doucement du séparatisme aux droits civiques pour tous. Un courant socio-culturel qui se voulait revaloriser l’image des afro-americains en leur donnant des rôles de premier plan alors qu’ils devaient jusqu’ici se cantonner a des rôles secondaires. Parallèlement,à la même époque le continent africain se réveille d’une indépendance récemment acquise et doit également trouver sa place propre dans l’échiquier mondial.
C’est dans ce contexte que s’inscrit la série "Blaxploitation", photographié dans les décors désuets de l’hôtel indépendance et du Niani night club de Dakar sur fond de chassé-croisé iconographique entre Afrique et Etats-unis.
Fabrice Monteiro

JPEG - 135.2 ko
Blaxploitation © Fabrice Monteiro
JPEG - 197 ko
Blaxploitation © Fabrice Monteiro
JPEG - 131.7 ko
Blaxploitation © Fabrice Monteiro
JPEG - 140.3 ko
Blaxploitation © Fabrice Monteiro
JPEG - 166.5 ko
Blaxploitation © Fabrice Monteiro
JPEG - 162.2 ko
Blaxploitation © Fabrice Monteiro
JPEG - 132.6 ko
Blaxploitation © Fabrice Monteiro
JPEG - 107.7 ko
Blaxploitation © Fabrice Monteiro

Voir en ligne : fabricemonteiro.viewbook.com