Brazzaville honore la mémoire de Michael Jackson

, par steven moussala

En date du 28 Août, le cadre historique et architectural du Mémorial Pierre Savorgnan De Brazza à Brazzaville, au Congo a vibré au rythme des concerts pour rendre un hommage mérité à

JPEG - 73.5 ko
© Steven Lumière Moussala

Michael Jackson le "roi de la pop music", décedé à Los Angeles, le 25 juin dernier.
Sous l’initiative du Manager culturel Congolais, le nommé Beethoven Yombo Germain Pela , le patron de la très célèbre structure de production de la musique dénommée « GPY », plusieurs concerts ont été à l’affiche, entre autres le groupe de musique, Biya Lunkoyi (Invité au 6ème jeux de la Francophonie qui se tiendront à Beyrouth, au Liban de 26 septembre au 08 octobre) et des Ensembles traditionnels et tradi-modernes, TH musica et la chorale Sainte Anne de Poto-Poto (quatrième arrondissement de Brazzaville). Outre les concerts pré-cités, deux jeunes Congolais venus de Pointe-Noire dont la gestuelle et l’accoutrement rejoignent à l’identique ceux de Michael Jackson, ont fait montée la pression. Le public venu nombreux ce soir s’est régalé sans modération. C’est autant dire que les spectacles livrés ont été à la hauteur de l’ambition affichée, à savoir rendre un hommage tout aussi exceptionnel que le "roi de la pop".
Notons que Michael Jackson, mort à 50 ans, a vendu plus de 750 millions de disques, un véritable acte d’amour universel. Devenu Star en 1965 avec les Jackson five, de l’impérial « King of pop », le petit garçon de Gary dans l’Indiana a quitté l’histoire pour entrer dans la légende. En 1983, il invente son célèbre Moonwalk step qui va influencer les ballets contemporains du monde entier. Son génie de la danse et du chant lui offrira son salut. Ses chorégraphies sont inspirées des danses des rues, nées dans les ghettos de New York. Il fait de chaque spectacle un exploit d’inventivité et de coordination. Retenons pour mémoire qu’en 1996, dix mois après le divorce avec Lisa Marie Presley, la fille du célébrissime chanteur Elvis Presley, Michael Jackson épouse une infirmière, Debbie Rowe, qui travaille au centre médical Cedars Sinai de Los Angeles. Trois mois plus tard, Debbie Rowe accouche d’un garçon appelé Prince Michael Jr. Leur divorce en 1999 intervient du fait qu’elle lui aurait donné une fille, Paris. Mais les deux mômes resteront avec leur père.Prince Michael II est conçu d’une mère porteuse, une Afro-américaine, mais elle demeure inconnue. Aujourd’hui, les enfants de Michael Jackson sont occupés par leur grand-mère, Katherine. Michael est décedé d’une overdose. Avec sa mort, l’Humanité a subi un grand coup.

JPEG - 51.5 ko
© Jeanne Mercier