« Congo Far West » Dialogue entre l’œuvre d’hier et l’art d’aujourd’hui

, par Damien Roulette

« Congo Far West » c’est l’histoire d’un photographe, Sammy Baloji, et d’un écrivain, Patrick Mudekereza, tous deux originaires de Lubumbashi. En 2008, sur invitation de l’université de Gand et du Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren, ils se plongent durant 4 semaines dans les archives du Musée afin de sélectionner les pièces sur lesquelles ils souhaitent travailler. De là, l’appellation Artists in residence.

Sammy Baloji opte alors pour les clichés pris par François Michel et Léon Dardenne lors d’une mission menée par un certain Charles Lemaire au Katanga à la fin du 19e siècle (1898-1900). Le but ? Faire un portrait du Katanga actuel par un biais historique. Le photographe congolais est donc reparti sur les traces de cette mission, retrouvant les tribus, petits-enfants, lieux et héritages de l’époque.

JPEG - 100.3 ko
Congo Far West. Sans titre © Sammy Baloji

« Faire revivre les objets dormants »

Cette exposition permet d’évoluer parmi des couples de photos, mariant, confrontant, comparant l’alors et le moderne : les restes de la tombe d’un lieutenant au travers du siècle dernier ou l’évolution du village de Fungurume désormais établi dans une concession minière. Mais l’art de Sammy Baloji engage également la réflexion sur l’héritage colonial : à gauche, au second plan, un homme, blanc, affairé à une table ; au premier plan, une femme, noire, debout fixant l’objectif, à ses pieds 4 hommes, noirs, assis, également tournés vers l’appareil. A droite, un chef de poste, affairé dans son bureau. En-dessous, cette phrase de Lemaire : « Un chef, c’est celui qui observe tout, voit tout, note tout. » Lien subliminal et transitionnel ? Réflexif en tout cas !

La cour du Musée est, elle aussi, à visiter pour 4 reproductions géantes. L’imagerie varie sur la technique, passant de l’intégration d’une photo dans une aquarelle (toutes deux d’époque), à la communion entre une photo de François Michel et un cliché de Sammy Baloji. Testament en positifs d’un siècle de Katanga.

Ce véritable travail iconographique anthropologique s’accompagne d’une partie plus littéraire réalisée par Patrick Mudekereza mais aussi d’une dimension didactique et interactive. Et comme l’Histoire l’exige, cet exposé ne s’arrêtera pas ici puisque, les deux artistes l’ont déjà confirmé, il s’agit d’un work in progress.

Artists in Residence : Congo Far West à voir au Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren (Belgique) du 11/ 05 au 04/09/2011.

JPEG - 120.1 ko
Congo Far West. Sur le traces de Charles Lemaire © Sammy Baloji
JPEG - 101.9 ko
Congo Far West. Traités (mal)traités © Patrick Mudekereza