Congo in Limbo

/ Cédric Gerbehaye

EL NUFRAGIO DEL CONGO

En République Démocratique du Congo (RDC), une décennie de conflits armés a laissé un pays exsangue. Aujourd’hui encore, la population souffre au quotidien des conséquences de ces conflits, de maladies, malnutrition, sous-développement mais aussi du fait des violences meurtrières qui se poursuivent.

JPEG - 26.5 ko
© Cédric Gerbehaye

_ En 2006, la République Démocratique du Congo s’était finalement engagée dans un processus de restauration politique passant par l’organisation des premières élections démocratiques. Ce processus, fondé sur une large impunité des principaux acteurs des conflits, a rapidement entravé la reconstruction du pays. Ce handicap s’est trouvé aggravé par l’échec de la démobilisation des miliciens et celui de la constitution d’une armée nationale nouvelle, fondée sur le brassage des anciens groupes armés. C’est surtout dans l’est du Congo, en Ituri et au Kivu, régions regorgeant de richesses minières, frontalières de l’Ouganda et du Rwanda, que la situation était et reste la plus dramatique et la plus meurtrière. En 2007, 437 000 personnes ont dû fuir leurs villages à cause des combats, des viols, de l’enrôlement forcé d’enfants et des exactions perpétrées par toutes les parties. Les accords de paix de janvier 2008 n’ont rien changé. Les civils sont toujours les premières victimes et les groupes armés ainsi que les militaires congolais continuent à exploiter illégalement les ressources naturelles et à se servir des profits engrangés pour alimenter le conflit.
L’exposition présentera également des images du secteur minier au Katanga, de la descente sur le fleuve Congo et de la culture populaire à Kinshasa.

Biographie : Cédric Gerbehaye

Né en Belgique en 1977, journaliste de formation, membre de l’Agence VU.
La photographie s’est imposée à lui comme une forme d’écriture journalistique qu’il a commencé à pratiquer en 2002 lorsqu’il choisi de travailler sur le conflit israélo-palestinien. Il s’est ensuite intéressé à la question kurde, tant en Turquie qu’en Irak.
Par ’’’acte photographique’’, il cherche à comprendre et à témoigner d’une réalité complexe, à se rapprocher de l’autre tout en informant, avec une subjectivité assumée.

En 2006 et 2007, son travail en Israël-Palestine est récompensé au Musée de la Photographie de Charleroi et au Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre. Il participe ensuite au Joop Swart Masterclass du World Press Photo. En 2008, son sujet “Congo in Limbo” reçoit sept prix dont un World Press Photo, l’Olivier Rebbot Award de l’Overseas Press Club of America et l’Amnesty International Media Award.

Lieu

Galerie Faits & Causes

La Galerie Fait & Cause est une création de l’association "Pour Que l’Esprit Vive".
Elle a pour mission de favoriser la prise de conscience des problèmes sociaux où qu’ils se présentent à travers le monde.

Elle a choisi de privilégier le médium qui se prête le mieux à la dénonciation des injustices, des inégalités et de la misère : la photographie.
La programmation et la présentation des expositions ont été confiées à Robert Delpire.

INFORMATIONS PRATIQUES

- ADRESSE
58 rue Quincampoix, 75004 Paris

- CONTACT
Tel : 01 42 74 26 36
Mail : contact@sophot.com

- HORAIRES
Du mardi au samedi de 13h30 à 18h30