Congolais d’en face portraits de kinois à Brazzaville

, par Emilie Wattellier

Ils s’appellent Rod, Dany, Alain… se surnomment Prophète, Chinois ou Beau gosse… Ils habitent à Brazzaville mais sont originaires de la République Démocratique du Congo, l’ex-Zaïre…On les appelle ici les « congolais d’en face ». J’ai toujours aimé leurs looks exubérants, que ce soit dans les rues de Paris, de Bruxelles, ou de Brazza. Ils sont tatoués, portent des piercings, arborent des chapeaux ou des coiffures improbables. Ils aiment les bijoux voyants et se décolorent parfois la peau.

A Brazza, ils font souvent des petits métiers : vendeurs d’eau en sachet, frigoristes, pousse-pousseurs, ou encore parcourant les rues en proposant leurs services de « manicure pédicure », et n’ont pas toujours bonne réputation.
Ils n’ont pas compris pourquoi je voulais faire leur portrait, il a fallu multiplier les rendez-vous et les amadouer en leur proposant une « carte-photo » couleur. Quand je suis retournée leur montrer mes photos ils ont beaucoup aimé le noir et blanc, très rarement utilisé par les photographes portraitistes au Congo. Je vais bientôt traverser le fleuve, et une fois à Kinshasa je leur demanderai comment ils appellent les Brazzavillois, qui sont de fait aussi leurs congolais d’en face !

Voir le portfolio Congolais d’en face d’Emilie Wattellier

JPEG - 91.5 ko
Zairois et Prophète © Emilie Wattellier
JPEG - 80.2 ko
Chinois © Emilie Wattellier

Voir en ligne : eliliblog.free.fr