DAK’ART #2008 : Afrique, miroir ?

JPEG - 108.1 ko

Dak’Art 2008, 8 ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain à Dakar, Sénégal présente du 9 mai au 9 juin de nombreux événements :

La huitième édition de la Biennale

La huitième édition de la Biennale de l’Art Africain Contemporain s’inscrit dans une logique d’affirmation de la volonté de pérenniser le rendez vous international des artistes africains et de tous les professionnels, devenus aujourd’hui nombreux à s’intéresser au continent africain pour la créativité de ses artistes.

Une telle volonté est fortement entretenue par la conscience, réaffirmée par le Chef de l’Etat du Sénégal, de l’importance d’un tel événement. Cette même volonté participe à entretenir la créativité, à soutenir l’innovation et à créer les conditions d’expression de personnalités collectives en général, individuelles en particulier, qui permettent d’apprécier notre capacité à garder l’initiative, en toutes circonstances, pour le développement de l’Afrique.

La Biennale de Dakar n’est pas simplement une manifestation périodique. Elle s’affirme depuis longtemps déjà comme le lieu de rencontre de projets artistiques pertinents qui participent à la promotion des artistes africains sur le plan international. Elle est, en même temps, un espace de réflexions approfondies sur des questions à l’ordre du jour sur la scène internationale. La diversité culturelle reste dès lors au cœur du projet de la Biennale de l’Art Africain Contemporain. A cet égard, Dak’Art peut légitiment se présenter comme une contribution pertinente à la stratégie globale pour sa sauvegarde.

L’édition 2008 de Dak’Art s’inscrit ainsi dans l’articulation nécessaire entre une Afrique, consciente de l’urgence qui s’attache à la réalisation de son unité politique, et un monde dont les caractéristiques essentielles, à notre époque, résident dans la réalité des grands ensembles politiques et économiques, la vitesse de la circulation de l’information, la place de l’économie du savoir et des industries culturelles dans les échanges internationaux.

« Afrique : miroir ? » est le thème des rencontres et échanges. Plusieurs intervenants sont invités à partager leur perception de l’Afrique, des enjeux de notre époque et des entreprises convergentes qui invitent à des relations plus solidaires pour la réalisation d’un futur plus respectueux de la diversité.

Ousseynou WADE, secrétaire général .

Artistes séléctionés pour l’exposition internationale

La sélection officielle des 36 artistes pour l’exposition internationale de la 8ème Biennale de l’art africain contemporain a été faite par le Comité de sélection à partir des dossiers de candidatures reçus directement par le Secrétariat général de la Biennale.

L’exposition officielle du Dak’Art 2008 présente des artistes de 17 pays africains et de la diaspora.

Le Sénégal (10), le Cameroun (5), l’Afrique du Sud (5) et l’Egypte (3) sont les pays les plus représentés dans la sélection 2008.

Afrique du Sud : Nandipha Mntambo, Nkosikhona Ngcobo-Bongamahlub, Sonya Rademeye, Athi-Patra Ruga, Johann Van Der Schijff

Bénin : Pélagie GBAGUIDI

Burkina Faso : Saïdou DICKO, Justin Kabré (Kely)

Cameroun : Blaise BANG, Angele Etoundi ESSAMBA, Achille KOMGUEM (Achillekà), Samuel NJA KWA , Guy Bertrand Woueté Lotchouang

Côte d’Ivoire : Jems Robert KOKOBI

Egypte : Amal EL KENAWY, Georges Fikry-Ibrahim, Fathi HASSAN

Mali : Mohamed Konaté

Maroc : Zakaria RAMHANI

Nigeria : Osaretin IGHILE

RD Congo : Freddy TSIMBA

Sénégal : El Hadji Mansour CISS, Soly Cissé, Samba FALL, Abdoulaye Armin KANE, Amadou Kane SY dit Kan-Si", Ndary LO, Ousmane NDIAYE (Dago), Babacar NIANG, Ibrahima NIANG (Piniang), Seydi SAMBA (Pape Seydi)

Togo : Sokey EDORH

Tunisie : Mourad GHARRACH

Diaspora : Grace NDIRITU (Grande-Bretagne), Gabriel PACHECO (USA), Roberto Rico (Guadeloupe France)

| Biennale

Lieu

Espace Khiasma

  • France

L’espace Khiasma est un lieu de diffusion et de production basé aux Lilas et consacré aux arts visuels (photographie contemporaine, vidéo d’artiste, documentaire de création.) Depuis 2004, il propose également des dialogues entre les différentes formes artistiques en accueillant des projets conçus en fonction du lieu dans le domaine du spectacle et des littératures vivantes. Il incarne autant une volonté de proposer une alternative de diffusion pour des oeuvres peu visibles qu’une envie de les montrer autrement. C’est un espace de rencontre, de convivialité et de débat, inscrit au cœur d’un quartier.

Il fait suite et développe la démarche de l’association Khiasma qui réalise depuis 2001 des actions de terrain de longue durée associant pratiques artistiques et questionnements de société. Le projet repose également sur la mise en action des personnes rencontrées dans des quartiers, des foyers de travailleurs migrants, des établissements de ZEP, des maisons de retraite…

L’accompagnement de démarches de recherche, l’accueil d’artistes en résidence est par ailleurs l’un des axes forts de l’activité de l’Espace Khiasma qui tente de confronter l’exigence des écritures contemporaines de l’art avec une sensibilité pour les enjeux de l’action culturelle.
Chaque saison, conçue à partir de mises en regard et de croisements entre les œuvres, s’écrit comme une revue, un espace de commentaires et de recherche sur le temps présent. Pour la saison 2007-2008, la notion d’identité nationale sert de fil conducteur aux différentes manifestations qui travaillent sur l’ancrage, la filiation et la transmission (« Quelle famille ? » « Français, langue étrangère », « Corps étranger », « d’impossibles rendez-vous »)

Directeur : Olivier Marboeuf
Administratrice : Roselyne Burger

INFORMATIONS PRATIQUES

- ADRESSE
15 rue Chassagnolle 93260 Les Lilas
Métro : Porte ou Mairie des Lilas

- CONTACT
01 43 60 69 72
mail : khiasma@free.fr

Voir en ligne : www.khiasma.net