Des hommes et des frontières

Une exposition de photographies de Kays Djilali et Anaïs Pachabézian

JPEG - 246 ko
Affiche Expo Des hommes et des frontières

Des hommes et des frontières

du 6 au 20 octobre 2008 au Musée National de Bamako au Mali

Vernissage de l’exposition le 6 octobre 2008 à partir de 18h30

A travers le regard de deux photographes contemporains, cette exposition propose de suivre le quotidien d’hommes et de femmes d’Afrique qui ont quitté leur pays à la recherche d’une vie meilleure.

Ils ont tous franchi plusieurs frontières et parcouru des milliers de kilomètres pour arriver là où ils sont aujourd’hui, aux portes de l’Europe. D’autres frontières se dressent devant eux. Ils ont tous l’espoir de les franchir un jour. En attendant, ils survivent dans des squats ou des abris de fortune. Entre peur attente et solitude, ils se cachent des autorité locales.

C’est pour Youssouf, Moussa, Fabrice et tant d’autres que cette exposition a été conçue. Pour leur rendre leur dignité. Pour que les droits humains soient respectés. Mais également pour modifier le regard porté sur ces hommes, ces femmes et ces familles vivant dans l’ombre et qui cherchent tout simplement à améliorer leur condition de vie.

Les photographes :

Kays Djilali

Photographe algérien, maquettiste et cadreur, Kays Djilali collabore depuis une vingtaine d’années à divers magazines et à l’illustration de livres d’art. En 2006, il a co-réalisé un documentaire "Le Piège" qui jette un éclairage cru sur les destins croisés de subsahariens irréguliers au Maghreb.

Entre 2006 et 2008, Kays a rencontré des migrants d’horizons divers dans les faubourgs de Bamako ou Casablanca, dans des no man’s land de Tamanrasset ou des ghettos d’Alger, dans les banlieues de Paris ou de Madrid. Les photographies qu’il présente ici sont autant d’instants de vie : des portraits dépouillés qui saisissent les fragments d’un quotidien souvent tourmenté et impitoyable.

Des personnes croisés au hasard des villes et des chemins et qui ont toutes en commun d’avoir un jour tenté "l’aventure".

Anaïs Pachabézian

Cette jeune photographe française parcourt l’Afrique de l’Ouest depuis plusieurs années. En 2006, son premier grand reportage sur l’émigration entre la France et le Mali a été récompensé lors du Festival International du Scoop et du journalisme d’Angers. Depuis, elle poursuit son travail autour du thème de la migration.

A l’automne 2007, elle s’est rendue au Maroc et en Mauritanie pour aller à la rencontre des migrants originaires d’Afrique Centrale et de l’Ouest. Fuyant la répresssion, la guerre ou la pauvreté, ces "voyageurs" en route pour l’Europe se retrouvent en transit prolongé dans les pays du Maghreb, malgré eux.

A travers des portraits, elles montre de manière très sensible ces lieux de vie, ces hommes et ces femmes en quête d’une vie meilleure.

| Exposition

Lieu

Espace Gounod

  • France

Voir en ligne : http://www.espacegounod.fr/