Égypte, Les martyrs de la révolution Photographies Denis Dailleux - Textes Abdellah Taïa et Mahmoud Farag

, par Afrique in visu


En librairie le 23 janvier 2014.

Un hommage aux jeunes martyrs, morts lors de la révolution en Égypte, qui permet de comprendre les bouleversements actuels de la société égyptienne.

- photographies Denis Dailleux
- textes d’Abdellah Taïa et Mahmoud Farag
- 24,5 x 25,5 cm, 112 pages
- couverture cartonnée
- 60 photos en couleurs
- ISBN 978-2-36744-045-3
- prix 28 €

Le Livre

Ce livre rend hommage aux « martyrs », ces jeunes gens qui ont perdu la vie lors de la révolution égyptienne du 28 janvier 2011, victimes des violences policières et des milices pro-Moubarak. Le photographe Denis Dailleux met en place un dispositif puissant, décliné en trois images – portrait du martyr, portrait de sa famille et photo de son lieu de vie –, qu’accompagnent des textes d’Abdellah Taïa et de Mahmoud Farag racontant la vie du défunt à partir d’éléments biographiques collectés auprès de ses proches. Deux ans après cette insurrection, alors que le coup d’État du 3 juillet 2013 a provoqué des centaines de morts et la division de la société égyptienne, ce travail révèle de manière sensible les trajectoires individuelles qui ont contribué à ce pan majeur de l’Histoire contemporaine.
Postface Amnesty International

L’Auteur

Né en 1958 à Angers, Denis Dailleux vit au Caire depuis une dizaine d’années, une ville qui inspire inlassablement son travail photographique. Artiste représenté par l’Agence VU’ (Paris), la galerie Camera Obscura (Paris) et la Galerie 127 (Marrakech), il a reçu de nombreuses récompenses et prix nationaux et internationaux (World Press Photo catégorie « Portrait stories », prix Hasselblad…). Il est l’auteur remarqué de plusieurs livres sur l’Égypte dont il propose une alternative absolue à tous les clichés, culturels et touristiques, qui encombrent les esprits : Habibi Cairo. Le Caire mon amour (Filigranes,
1997), Le Caire (Le Chêne, 2001), Fils de rois. Portraits d’Égypte (Gallimard, 2008) et Impressions d’Égypte (La Martinière, 2011). Son oeuvre est régulièrement exposée dans des institutions et des galeries, et bénéficie de nombreuses parutions dans la presse :
Libération, Courrier international, Télérama, Le Monde, 6 Mois...

Les Auteurs des Textes

Écrivain marocain de langue française, Abdellah Taïa est né en 1973 à Rabat (Maroc) et vit à Paris. Il est l’auteur de huit livres traduits dans plusieurs langues, parmi lesquels aux éditions du Seuil : L’Armée du salut (2006) ; Une mélancolie arabe (2008) ; Lettres à un jeune Marocain (2009) ; Le Jour du roi (2010, Prix de Flore) ; Infidèles (2012). Il signe le texte introductif de cet ouvrage et assure la traduction et l’adaptation de l’arabe des portraits des martyrs rédigés par Mahmoud Farag.
Mahmoud Farag, artiste et vidéaste égyptien, a travaillé avec Denis Dailleux sur ce projet en réalisant au Caire les entretiens avec les familles des victimes. Malheureusement, il est décédé brutalement en Égypte lors de l’été 2012.

Amnesty International

Amnesty International s’associe une nouvelle fois au Bec en l’air et à Denis
Dailleux. Le travail photographique et l’écriture, sensible et intime, de ce
nouvel ouvrage dialoguent avec les informations publiées par l’organisation
pour donner de l’Égypte et de cette révolution inachevée un portrait inédit.
Depuis janvier 2011, Amnesty International a lancé près de 150 communiqués de presse, une quinzaine de rapports et a mené de nombreuses actions pour dénoncer les graves violations des droits humains et pour interpeller les autorités et les différents régimes qui se sont succédé.

Voir en ligne : www.denisdailleux.com