Espoir Un témoignage sur les élections de Joseph Moura

, par Joseph Moura

Nous sommes en novembre 2011, le jour des élections présidentielles et législatives en République Démocratique du Congo.
L’ambiance générale s’est surchauffée. Et on assiste, particulièrement à Kinshasa, à des scènes tout à fait surréalistes. Les partisans de deux camps présidentiels se livrent maintenant une bataille des signes de doigts et de grimaces de tous genres.

Entre les partisans de l’opposant historique Etienne Tshisekedi Wa Mulumba et le président candidat Joseph Kabila Kabange la guerre des affiches et des banderoles entremêlées est enfin descendue dans la rue. Les dizaines de milliers de candidats députés ne sont pas en reste non plus.

De tout ça, deux signes sont devenus rapidement très symboliques dépassant toute vulgarité entendues ou vues çà et là. C’est de ceux-là dont on se souviendra.

Pendant que les partisans d’Etienne Tshisekedi font des signes de victoire animés des vrais désirs de changement et d’espoir en une nouvelle démocratie plus ouverte et progressiste.

Dans l’autre camp on se signait du chiffre trois, le numéro porté par Joseph Kabila Kabange le candidat président comme un signe -selon ses partisans- porteur aussi d’espoir de changement et de démocratie tant attendus.

Un grand moment d’émotions, de joies et également de tristesses et des tensions entre partisans opposés. Les politiciens attirent les foules. Ils attirent aussi les haines anciennes. Tout le bonheur recueillit pendant ces élections est, comme toujours, le côté folklorique des manifestations du peuple heureux que nous sommes. On l’a senti chez les partisans de deux camps habillés aux couleurs de leur parti ou encore portant un simple t-shirt, brandissant des affichettes avec la photo de leur idéologue politique préféré.

JPEG - 145.2 ko
Les partisans d’Etienne Tshisekedi dansant et chantant à sa victoire prochaine. © Joseph Moura
JPEG - 125.6 ko
Les partisans de Joseph Kabila habillés en t-shirts illustrés de sa photo. Signe de trois, numéro porté par le candidat à sa propre succession. © Joseph Moura
JPEG - 129.7 ko
Les partisans d’un candidat député en pleine campagne motorisée. © Joseph Moura
JPEG - 110.1 ko
V de la victoire pour une femme envers son candidat à la présidentielle 2012. © Joseph Moura
JPEG - 136.9 ko
Poster portant la photo de leur candidat et slogan de sa campagne présidentielle 2012. © Joseph Moura
JPEG - 97.6 ko
Un jeune homme sortant d’un des bureaux de vote, montre le v de la victoire © Joseph Moura
JPEG - 187.6 ko
Panneau et banderole des candidats députés au-dessus d’un arrêt de bus à Kinshasa. © Joseph Moura
JPEG - 187.7 ko
Banderoles de candidats députés cote à cote au-dessus d’un marché populaire à Kinshasa. © Joseph Moura
JPEG - 187.6 ko
Posters des candidats députés collés devant un arrêt de bus. © Joseph Moura
JPEG - 144.4 ko
Banderoles de candidats députés au-dessus et en face d’un arrêt de bus. © Joseph Moura

Racines

Collectif de photographes et vidéastes, qui a pour objectif la promotion de l’activité fondée sur l’image.

Vision
Source d’inspiration artistique, parcours de chacun et de tous, origine de l’un et mère de l’autre. Racine se veut comme l’élément qui nous rappelle notre passée et nous rattache à nos origines, histoires et cultures respectives.

Membres

  • Catherine Trautes
  • Gabriel Mbikolo
  • Simon Tshiamala
  • James Nkongolo
  • Justin Makangara
  • Joseph Moura

Exposition
Nous exposons au Centre Culturel Français de Kinshasa en Juillet 2012
Le thème de l’exposition : Racines
Exposition couplée avec la sortie officielle du collectif.