Fin d’atelier à Brazzaville vers la structuration d’un réseau de photographes en Afrique centrale

, par Afrique in visu, Collectif Generation Elili

L’atelier interculturel Recherche & Photographie sur la thématique : « Comment structurer un réseau de photographes en Afrique Centrale ? » qui s’est tenu à Brazzaville du 31 janvier au 12 février 2011 a été couronné de succès.

Les photographies issues de l’atelier sont actuellement présentées sous forme d’exposition et de diaporama au CCF André Malraux de Brazzaville depuis le 11 février au soir jusqu’au 1er mars.
Les médias locaux ainsi que le milieu culturel étaient présents lors du vernissage pour apprécier les photos des participants et les différentes démarches photographiques : journalistique, artistique et documentaire.

Différents sujets ont été abordés en rapport avec la thématique « Pour un monde durable », que vous pouvez visionner dans le Portfolio :

Rodrig Mbock - Cameroun

Arnaud Makalou - Congo Brazzaville

Alain Wandimoyi - RDC

Valloni Sita - Congo Pointe noire

Abdoulaye Barry - Tchad

Khelly Manou de Mahoungou - Congo Brazzaville

Joel Bouopda Tatou - Gabon

Jean Euloge Samba - Congo Brazzaville

Francis Kodia - Congo Brazzaville

Richard Goma - Congo Brazzaville

Mesmin Ignabode - Centrafrique

L’atelier s’est achevé sur deux séances de travail avec l’une des commissaires des Rencontres Africaines de la Photographie de Bamako 2011, Laura Serani. Les 11 photographes participants et les 5 auditeurs libres du collectif Elili (Ziavoula lebon chansard, Romaric Bakoua, Bodard Bassouamina, André Désiré Loutsono Kinzénguélé, Anselme Bassinika) ont pu échanger avec elle autour de leurs pratiques et lui ont présenté les séries réalisées pendant l’atelier ainsi que des travaux antérieurs.
Ces échanges ont permis aux photographes d’affiner leurs sélections et de mieux appréhender la thématique de la prochaine Biennale.

La fin de l’atelier a été clôturée par la remise des certificats de participation aux photographes et par la mise en place du réseau de photographes en Afrique Centrale. Ce réseau devrait permettre aux photographes d’échanger autour de leur pratique, de partager des informations, notamment sur des appels à candidature, de collaborer ensemble et si possible de monter des projets communs.

Les organisateurs de l’atelier, le collectif Génération Elili de Brazzaville et nous même, Afrique in visu, ont été très heureux du déroulement de cet atelier, de l’investissement des photographes, de leur progression dans leur démarche photographique et par la constitution de ce réseau prometteur.

Nous souhaitons donc bon vent aux photographes ! Que le dynamisme de cet atelier ne s’arrête pas là et que le réseau vive ! A vos claviers !

Le résultat de cet atelier sera, entre autres, projeté dans le cadre de la prochaine Biennale de Bamako.

Si vous êtes intéressés par cette exposition de 44 photos, contactez nous !
L’atelier a été financé par le Fonds Prince Claus et l’Institut Français.

PDF - 2.1 Mo
Dossier de Presse - Atelier