Hommes racines

/ Pierre de Vallombreuse

Le parcours photographique mené par Pierre de Vallombreuse pour Les Champs Libres pendant cinq années (2008-2012) relève d’une démarche personnelle, artistique, engagée.

L’itinéraire singulier de ce photographe, qui sillonne le monde à la rencontre de peuples autochtones, constitue le fil conducteur de l’exposition centrale. Sa démarche, à la fois sensible et militante, prend tout son sens au travers de plus de 180 photographies, témoignant du regard que porte Pierre de Vallombreuse sur les situations et les peuples dont il a partagé un temps le quotidien.

JPEG - 54.6 ko
PierredeVallombreuse

La vocation de photographe de Pierre de Vallombreuse s’est imposée à Bornéo au milieu des années 1980 mais elle est le fruit d’une trajectoire : c’est vers le dessin de presse et la bande dessinée qu’il a pensé se diriger un moment, pour transcrire sa vision du monde. « À Bornéo, j’ai compris qu’au lieu de passer ma vie derrière une table à dessin, à imaginer des histoires, je pouvais les vivre et me forger ma propre expérience. Et la photographie me permet d’être un témoin et un passeur afin de montrer et défendre les causes auxquelles je crois ». La spécificité de la relation intime qui lie les peuples autochtones à leur environnement, les traditions ancestrales qu’ils continuent de faire vivre, sont autant de savoirs qu’il est primordial de pouvoir préserver. Les onze peuples présentés dans l’exposition Hommes racines, témoignent chacun de la multiplicité des réponses apportées par les sociétés aux conditions de vie imposées non seulement par la nature mais aussi par l’histoire. Les peuples autochtones ont souvent été marginalisés. Ils sont, trop souvent encore, les premières victimes des dégâts engendrés par la déforestation, le réchauffement climatique, ou la guerre de l’eau... Le combat qu’ils mènent pour défendre leur identité et leurs droits a une portée universelle. Ces questions nous renvoient, en effet, à nous-mêmes. Les enjeux auxquels sont confrontés les peuples autochtones révèlent des réalités à la fois humaines, géopolitiques, philosophiques, qui posent la question de notre propre conception du monde. Sensibiliser le public et susciter des interrogations sur notre rapport à la nature et notre responsabilité dans les changements qui l’affectent, tel est aussi l’objet de l’exposition Hommes racines.

La relation fructueuse nouée entre le parcours photographique Hommes racines et Les Champs Libres s’appuie sur un compagnonnage durable et des vocations partagées. Le parcours entre en parfaite résonance avec le projet culturel des Champs Libres qui explore les problématiques
liées au devenir du monde actuel en convoquant la pluralité des savoirs (notamment ethnologiques, sociologiques, biologiques, technologiques, philosophiques) pour fournir des éclairages croisés au plus grand nombre. Le parcours photographique accorde par ailleurs une attention particulière au dialogue interculturel pour favoriser la compréhension mutuelle des traditions, héritages et créations culturels. Dans le contexte de la globalisation, où la connaissance des cultures est la condition du respect de la diversité, le parcours Hommes racines constitue un exemple emblématique de ces « éclairages pluriels » que Les Champs Libres cherchent à favoriser pour nourrir la réflexion sur le « vivre ensemble » et la pensée humaniste face au progrès.

En savoir plus sur le site www.hommes-racines.fr

| Exposition

Lieu

Les Champs Libres

Composés du Musée de Bretagne, de l’Espace des Sciences et son planétarium, de la bibliothèque d’agglomération et de salles d’expositions temporaires, les Champs Libres constituent un centre majeur pour la culture et le tourisme à Rennes et dans la métropole.

Œuvre de Christian de Portzamparc, architecte de renommée internationale, l’édifice se situe dans le centre de Rennes, sur la place aux Cultures, à proximité de la gare SNCF.

INFORMATIONS PRATIQUES

- ADRESSE
Les Champs Libres
10 cours des Alliés
35000 Rennes, France

- CONTACT
02 23 40 66 00

- HORAIRES
mardi de 12h à 21h
mercredi, jeudi et vendredi de 12h à 19h
samedi et dimanche de 14h à 19h
fermeture les lundis et jours fériés

Voir en ligne : www.leschampslibres.fr