« I am Walé Respect Me / Forever Walé »

/ Patrick Willocq

JPEG - 423.9 ko
© Patrick Willocq

Avec ce travail, Patrick Willocq s’est plongé dans un rituel initiatique. Il a essayé de produire un travail photographique à la fois documentaire et artistique témoignant au plus près de l’expérience des Pygmées Ekonda de la République Démocratique du Congo.

Le moment le plus important de la vie d’une femme Ekonda est la naissance de son premier enfant. La jeune mère, appelée Walé (« mère primipare allaitante »), retourne chez ses parents pour y rester recluse entre deux et cinq ans. En respectant divers tabous, notamment sexuels, elle acquiert un statut similaire à celui d’un patriarche. La fin de son isolement est marquée par des danses et des chants rituels extrêmement codifiés qui sont, à chaque fois, une création unique propre à chaque Walé.

« J’ai toujours été fasciné par les tribus indigènes car j’ai l’impression qu’elles sont les dépositaires d’une forme de richesse que nous avons perdue. Le rituel des Walés est un magnifique hommage à la maternité, à la fertilité et à la féminité. C’est pourquoi j’ai proposé à des Walés que je connaissais depuis plus d’un an de participer à des mises en scène capables de témoigner d’une partie de leur histoire personnelle, chaque image étant censée représenter visuellement l’une des pensées intimes qu’elles chanteront le jour de leur libération. » - Patrick Willocq

Cette série est le reflet d’un regard extrêmement personnel que l’artiste porte sur les femmes et le rituel Walé, mais aussi le résultat d’une collaboration unique avec des jeunes femmes pygmées, leur clan, et un photographe.

| Exposition

Lieu

Galerie Baudouin Lebon

  • Exposition
  • France
  • Galerie

D’abord située pendant près de 10 ans au 36 rue des Archives, puis au N° 34 de la même rue, elle ne quittera pas le quartier du Marais lors de son déménagement au 38 rue ste Croix de la Bretonnerie pour un nouvel espace d’exposition de 300 m2 le 13 avril 1991.

Le chiffre 13 n’est pas anodin, il ponctue la vie de la galerie tout au long des années, principalement sous forme d’éditions à 13 exemplaires - estampes et multiples.

L’édition est la première "passion" de Baudoin Lebon qu’il ne reniera pas pour autant quand il décide d’ouvrir sa galerie en 1976 en quittant un petit local de la rue Mazarine après deux ans d’activité d’éditeur d’art. Le bilan de ces années de galerie fait ressortir plusieurs constantes dont l’une d’elles est sans doute la diversité mais aussi le travail à long terme avec les artistes, seul moyen de découvrir et redécouvrir une œuvre .

INFORMATIONS PRATIQUES

- ADRESSE
8, rue charles-françois dupuis - 75003 Paris
tél : (33) 01.42.72.09.10
fax : (33) 01.42.72.02.20
mail :info@baudoin-lebon.com

- HORAIRES
Ouverture au public du mardi au samedi de 11h à 19h.

Voir en ligne : www.baudoin-lebon.com