Images, santé et communautés reportage de Tiécoura N’daou

, par Tiécoura N’Daou

JPEG - 87.7 ko
Mopti 2007 © Tiécoura N’daou

Le Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia (CAMM) de Bamako et l’ Ecole Nationale des Arts Décoratifs (ENSAD) de Paris ; (écoles qui partagent un projet pédagogique et un cursus de formation similaires) ont décidés de s’engager dans un partenariat institutionnel dont le vecteur principal sera axé dans un premier temps à la photo et à la vidéo. Ce qui se traduira par des échanges d’étudiants et de professeurs, la réalisation de travaux photos et vidéo, des expositions et la diffusion des productions en France et au Mali.
Le premier atelier de réalisation documentaire a débuté en Mars 2006. Il a permis de réaliser une première série de reportages autour du thème de la santé et du mode de vie des populations dans la région de Mopti. Les résultats de ce travail ont constitué une expérience jugée très positive par les deux écoles et ont suscité l’intérêt des promoteurs du programme V ème région.

C’est dans ce cadre que pour la 2 ème année consécutive, une équipe de constituée de quinze Etudiants de L’ENSAD tous en 3 ème année photo ou vidéo et trois étudiants du CAMM notamment Ibrahima Konaté , Seydou Cissé et moi même Tiécoura N’Daou sous la direction de Christian Courrèges (photographe, Chef de Département photo et vidéo de L’ ENSAD) et Jean Claude Pattacini (photographe documentariste, professeur assistant à L’ENSAD) ont effectué un voyage du 12 au 23 Avril autour du thème : Images, Santé, Communauté.

JPEG - 76.2 ko
Mopti 2007 © Tiécoura N’daou

Pour cette année, en plus du thème général, chacun avait traité un sujet personnel ou en petit groupe. Pour ma part, j’ai choisi de faire une approche générale sur le thème de l’eau. Comme il n’est pas sans savoir que Mopti est une presqu’île traversée par le fleuve Niger. Le fleuve constitue une véritable source de revenue pour les populations de la région. J’ai fait des photos de reportage des activités autour du fleuve et du paysage riverain au cours de notre voyage sur le lac Débo (un grand lac de 150 Km2) en partant à Youvarou (l’un des cercles de la région qui était l’une des zones d’intervention du projet).

J’ai fait également de photos documentaires critiques sur le fleuve Niger menacé par l’érosion, l’ensablement, la pollution due très souvent aux mauvais usages des populations. Surtout dans la ville de Mopti la gestion des caniveaux bouchés par les déchets plastiques et les eaux usées constitue un casse-tête pour les autorités municipales. Ces photos constituent mon engagement à sensibiliser la population de ma région à la salubrité qui est le premier problème sanitaire de la région et à sauvegarder l’héritage que nous à léguer la nature.
J’ai pensé aussi à la belle architecture originale des campements Peuls et Bozo mais aussi de la ville de Mopti. J’ai réalisé aussi quelques portraits des enfants des rues.
La particularité de ce voyage par rapport à l’année dernière était que la majeure partie des étudiants ont travaillés avec des appareils numériques de marque Nikon (D 70). Ce qui permettait de voir les résultats et de revenir sur certains travaux. Les professeurs faisaient une présélection des photos lors des soirées.

Le projet s’est passé dans un atmosphère de réelle échanges entres étudiants Français et Maliens, entre étudiants et populations et personnels sanitaires et entre professeur et étudiants à la grande satisfaction de tous. Mais la finalisation des travaux (sélection et tirage des photos, montage des vidéos…) sera réalisée en France. Il est prévu une exposition à Paris et à Bamako dont la date n’a pas été fixée. Le rendez-vous est donné pour 2008 avec probablement d’autres étudiants car le projet devant durer cinq ans compte faire participer plusieurs étudiants français et maliens pour varier les expériences.