"Je suis un piéton, rien de plus"

/ Éric Guglielmi

L’exposition suit une route, celle empruntée d’abord par Arthur Rimbaud
au crépuscule du XIXe siècle, puis réempruntée par Éric Guglielmi sur les traces
du poète à l’aube du XXIe. Alexandrie, Attigny, Le Caire, Calais, Charleroi, Civitavecchia, Deville, Harar, Hargnies, Les Hautes-Rivières, Laifour, Londres, Monthermé, Obock, Ostende, Renwez, Roche, Rome, Tadjoura, Voncq… Ces images d’aujourd’hui se rendent complices des métaphores d’hier. C’est aussi simple qu’une phrase musicale.

Le Caire, Égypte, 2011 © Éric Guglielmi

Charleville-Mézières

La ville rend hommage à son poète en lui dédiant deux sites. Le moulin du XVIIe siècle, campé sur un bras de la Meuse, abrite aujourd’hui le musée Rimbaud, et, à deux pas de là, la maison où il a grandi est devenue la maison des Ailleurs.

Le musée Rimbaud

L’architecture imposante ne doit pas pour autant laisser croire que l’on a voulu enfermer là le souvenir du poète. Bien au contraire, le lieu aujourd’hui totalement dévolu à Arthur Rimbaud présente de nombreuses photographies et fac-similés retraçant la vie etl’oeuvre de l’adolescent de Charleville. Le visiteur a accès à bon nombre de témoignages et d’objets qui ont notamment accompagné l’enfant de Charleville dans son périple africain : valise, pièces d’étoffe, livres techniques mais aussi éditions originales et souvenirs personnels en sont les meilleurs exemples.
La dimension littéraire et poétique est très présente au travers de nombreuses reproductions de manuscrits qui témoignent de l’intensité créatrice du jeune poète.
Il est possible d’y voir des originaux exceptionnels tels que le sonnet « Voyelles ». Le musée rend également hommage aux artistes du XXe siècle, dont l’oeuvre fait référence à Arthur Rimbaud : parmi eux Picasso, Léger, Giacometti, Sonia Delaunay, Cocteau, Max Ernst ou plus récemment Ernest Pignon-Ernest.

L’Exposition

Scénographie de la lettre d’Arthur Rimbaud à Paul Demeny d’août 1871.
Superficie : 300 m2 / 25 oeuvres : 1,15 x 1,15 m : 12 oeuvres 55 x 55 cm.

Commissariat d’exposition : Alain Tourneux, Conservateur du musée Arthur Rimbaud, Directeur des musées de la Ville de Charleville-Mézières

| Exposition

Lieu

Musée Arthur Rimbaud

C’est à Charleville, petite ville de moins de 10.000 habitants à l’époque, qu’Arthur Rimbaud pousse son premier cri le 20 octobre 1854. Il y sera inhumé 37 ans plus tard, au cimetière municipal. Situé dans le Vieux-Moulin communal de la ville, bâti en 1626, le musée Arthur Rimbaud s’attache au souvenir du poète. Il expose, outre des originaux comme le sonnet ’Voyelles’ ou l’esquisse du ’Coin de table’ de Fantin Latour, ou des manuscrits personnels du poète, de nombreux écrits suscités par son oeuvre, ainsi que des travaux d’artistes. Ce musée est installé à proximité de la maison dans laquelle la famille Rimbaud résidait, 7 quai du Moulinet, et que la ville vient d’acquérir. Bien que l’œuvre poétique de Rimbaud mûrit dans ces lieux, le site célèbre davantage l’explorateur, qui dès 1875, s’éloigne de la création pour voyager à travers l’Europe et l’Afrique. Les collections présentées, témoins de la vie et du parcours d’Arthur Rimbaud, sont réunies en 1948 puis transférées au Vieux-Moulin en 1969.

INFORMATIONS PRATIQUES

- ADRESSE
Musée Arthur Rimbaud
Quai Rimbaud
08100 Charleville-Mézières

- CONTACT
Tel : 03.24.32.44.65

- HORAIRES
Tous les jours sauf le lundi de 10h à 12h et de 14h à 18h