Les Chroniques Nomades 2007

Chroniques Nomades 2007 : 11ème festival de la photographie de voyage et d’aventures à Honfleur

Fidèle à une certaine conception du voyage qui privilégie, par-delà le dépaysement, la mise en relation des cultures, cette onzième édition de Chroniques Nomades est majoritairement centrée sur le thème du « corps étranger ».

Après avoir consacré nos plus récentes éditions au portrait, siège de l’identité de l’autre que l’on tente de cerner par-delà sa différence, à son environnement, aux problèmes sociaux ou écologiques qui menacent la diversité de l’humain (quand ce n’est pas son existence même) dans un monde en voie d’uniformisation, c’est l’étrange corps de l’étranger, cet objet apparemment si évident, si universel, que nous avons voulu privilégier à travers des approches, comme toujours, d’une grande diversité. Programmation resserrée donc qui met en lumière combien ce corps, loin d’être une donnée naturelle objective, est une création largement culturelle, un lieu où s’exprime une conception du cosmos, de la place de l’homme dans la nature, de sa position sociale, de sa relation avec le divin. Façonné par l’ascèse, le corps des lutteurs indiens photographiés par Jérôme Thirriot à Bénarès devient l’instrument d’un perfectionnement moral et spirituel, tandis que ceux que Nicolas Quinette a « sondés » parmi la foule de cette même ville semblent travaillés par l’affrontement entre la mort et une irréductible énergie vitale. En Afrique de l’Ouest, c’est la représentation du double, référence au couple gémellaire originel, qui constitue la référence récurrente du portrait en studio. Angelo Micheli nous en propose un ensemble issu principalement de deux photographes : l’un malien, Tijani Shitou, l’autre burkinabé, Ibrahim Sory Sanlé. En Éthiopie, avec les peuples de la vallée de l’Omo qui pratiquent de manière très particulière la peinture corporelle, c’est d’un travail de création artistique, au sens le plus moderne, que Hans Silvester nous invite à être les spectateurs éblouis. Les danseurs contemporains africains photographiés par Antoine Tempé nous offrent eux aussi un exemple de mise en oeuvre artistique du corps, mais cette fois par le biais d’une gestuelle inspirée de celle de la vie de tous les jours. Mais ce corps est aussi une marchandise, objet de désir et de réprobation : les prostituées photographiées chez elles par Florian Ruiz au Pakistan, pays d’islam, travaillent « en famille » mais doivent affronter la colère des mollahs. À l’opposé, les très oniriques personnages entrevus par François Fontaine semblent issus de quelque ancien récit de voyage dans une Chine intemporelle. Intemporelle aussi mais bien enracinée dans la terre de son Yunnan natal, la campagne chinoise que nous présente Wu Jialin nous apparaît comme un monde à part où les animaux règnent en maîtres familiers. Nulle volonté d’exhaustivité dans cet ensemble, mais un parcours de corps en corps dont chaque étape nous confronte à une approche photographique différente, liée à une conception différente du moi. De toutes, pourtant, il ressort que ce corps, loin d’être une chose, une propriété individuelle, s’avère être d’abord une relation aux autres, un fragment du monde. À nous d’y trouver notre propre place.

Claude Geiss Directeur artistique du festival

| Festival

Lieu

Grenier à sel

  • France

Les yeux grands ouverts sur le monde

L’Amérique, l’Inde, l’Afrique... Que de nouveaux mondes à découvrir pour ces grandes expéditions parties de Honfleur. Imagerie populaire et réalité historique, la mémoire de cette ville est peuplée de marins explorateurs d’océans à la recherche d’or et d’épices. Aujourd’hui, avec le festival Chroniques Nomades, Honfleur appelle le spectateur, comme autrefois les explorateurs, à partir à la découvert d’horizons nouveaux. En réunissant chaque année dans un même espace - les prestigieux Greniers à Sel - le travail de plusieurs photographes et une exposition collective, les Chroniques Nomades invitent le spectateur à élargir sa propre vision du monde. Ce festival des photographies de voyages et d’aventures propose un tour du monde où la réalité sert de faire valoir à l’imaginaire, celui du photographe qui capte ce qui l’entoure, ici ou ailleurs, celui du spectateur qui le déchiffre.

Le Festival

Quêtes intérieures, initiations, témoignages, reportages, photographies noir et blanc et couleurs... autant d’écritures photographiques différentes et d’expressions pour un même thème, le Voyage. Architectures, paysages ou rencontres de l’Autre, grands espaces ou visions intimes... Autant de récits et d’histoires, autant de manières d’appréhender les Autres et d’exlorer le monde, les frontières en moins. Une diversité qui trouve sa cohérence dans les rassemblements et la confrontation, à chaque spectateur d’y puiser ses richesses pour y trouver un sens. Des conférences, débats et projections de films viennent enrichir les expositions, ainsi qu’un festival Off qui s’épanouit d’année en année. Rejoints par d’autres partenaires, les Chroniques Nomades prolongent cette année leur existence au delà du Festival, poursuivant ainsi leurs ambitions : partager les oeuvres avec le plus grand nombre. Une façon bien réelle de franchir les frontières, une autre forme de nomadisme.

Claude Geiss Directeur artistique du festival

Infos pratiques

- Itinéraires

  • Train : Pas de gare SNCF à Honfleur, mais vous pouvez vous y rendre depuis Paris (Gare St Lazare) par Le Havre (22km), Lisieux (34km), Pont-L’évèque (16km) ou Deauville (14km). Correspondance pour Honfleur avec les bus verts du Calvados.
  • Voiture : Honfleur est à 185km de Paris, par l’A13, sortie Beuzeville ou pont de Normandie. Depuis la Belgique, Lille, Le Havre, A29, sortie Honfleur par le pont de Normandie
  • Avion : Aéroport de Saint Gratien (10km)

- Hébergement
http://www.ot-honfleur.fr/hebergement.php

- Restauration
http://www.ot-honfleur.fr/restauration.php

- Autres informations
Ville de Honfleur
Tel : +33 231 818 800
Fax : +33 231 891 876
Site Web : www.ville-honfleur.fr

Office du tourisme de Honfleur
Tel : +33 231 892 330
Fax : +33 231 893 182
Site Web : www.ot-honfleur.fr

Voir en ligne : www.chroniquesnomades.photographie.com