Musée de la Viscose

, par Afrique in visu

Le 2 mars 1989 à 17 heures, l’ultime fil de viscose sortait des métiers de l’usine de Grenoble. C’était la dernière filature de soie artificielle, dans la région Rhône-Alpes qui fut le berceau de cette invention à la fin du dix-neuvième siècle.
Une association d’anciens ouvriers eut alors la volonté et la force de ne pas laisser démolir et disparaître tout ce savoir-faire industriel et technique, mais aussi, tout ce patrimoine qui composait leur Histoire.

Ainsi en 1992, parallèlement à la destruction des bâtiments industriels, on inaugurait le Musée de la Viscose, témoin et garant d’une histoire ouvrière.
Situé sur le site industriel, entre les terrains de l’ancienne usine et la cité qui abritait les ouvriers, le musée retrace l’histoire de soixante ans de viscose.

Animé à son ouverture par l’association des anciens viscosiers, le musée de la Viscose est devenu en 1999, un équipement municipal géré par la ville d’Echirolles. Depuis le 1er janvier 2005, il a intégré le réseau des musées départementaux avec un nouveau projet orienté vers la conservation et la valorisation de la mémoire ouvrière.

INFOS PRATIQUES

- ADRESSE
Musée de la Viscose
27, rue du Tremblay
38130 Échirolles

- CONTACT
Tél. 04 76 33 08 28
fax 04 76 33 07 88
musee.mvi@cg38.fr

HORAIRES
Du lundi au vendredi de 14h à 17h.
Le premier week-end de chaque mois samedi et dimanche de 14h à 18h.
Fermé les jours fériés.

Voir en ligne : www.musee-viscose.fr