POPCAP ‘15 Sélection de Photographie Africaine

, par Afrique in visu

Le concours international de photographie POPCAP est heureux d’annoncer les lauréats de l’édition 2015. Le prix vise à stimuler l’intérêt et le soutien pour la photographie africaine contemporaine. Les lauréats de cette année venant du Mozambique, du Kenya, de la Tunisie, de l’Angleterre et de la France ont été choisis par un jury international de renom. Les artistes gagnants auront leurs œuvres présentées dans plusieurs expositions internationales et seront invités à prendre part au programme de résidence d’artistes.

POPCAP ’15 - LES GAGNANTS

  • Filipe Branquinho, Interior Landscapes, 2011–2014
    Né en 1977 à Maputo, Mozambique. Vit à Maputo, Mozambique
    www.filipebranquinho.com

Interior Landscapes observe la présence du passé. Chaque image explore la patine laissée par le temps sur les espaces et les formes, les environnements et les matériaux, la couleur et la lumière, et l’urbanité du lieu. Le photographe n’explore pas ces questions avec de la nostalgie romantique ou de la sentimentalité, mais plutôt avec la perspective et l’oeil du journaliste. L’absence de présence humaine sur chaque image augmente l’intensité d’une présence dramatique, sourde et ambiguë, qui se révèle dans l’illustration et l’utilisation du site comme le voit son propriétaire, son utilisateur ou son occupant.

JPEG - 410.6 ko
© Filipe Branquinho
Cine Teatro África Plateia Cine Theater Africa Audience, 2011
  • Zed Nelson, South Africa – After Mandela
    Né en 1965 à Kampala, Ouganda. Vit à Londres, Royaume-Uni
    www.zednelson.com

Vingt ans après la fin de l’apartheid, l’Afrique du Sud reste une des sociétés les plus inégalitaires du monde. Mandela a prêché le pardon et la coopération et il a ouvert la voie à une démocratie solide. Mais il s’est éteint. Le Congrès national africain (ANC) est arrivé au pouvoir avec comme promesse d’améliorer la vie de la population majoritairement noire. Mais de nombreux Sud-Africains noirs sont
aujourd’hui moins bien lotis qu’ils ne l’étaient sous l’apartheid. La nouvelle classe dirigeante noire se porte peut-être bien, mais la majorité des Sud-Africains noirs ont été délaissés. Paradoxalement, n’étant plus les parias du monde, la minorité blanche d’Afrique du Sud se porte encore mieux maintenant qu’à l’époque de l’apartheid. Mais avec la disparition de Mandela, la population blanche du pays se fait du souci. Beaucoup craignent pour leur avenir. Sans l’influence progressive et paternelle
de Mandela, il n’y a pas de consensus sur ce qui va se passer aujourd’hui. Certains parient sur “le prochain Zimbabwe”. 80 pour cent des terres privées en Afrique du Sud est toujours aux mains des blancs, et les jeunes leaders de l’opposition appellent à la redistribution radicale des terres, à la manière de Mugabe. La population noire majoritaire est de plus en plus frustrée, la population blanche a de plus en plus peur. Avec le grand homme d’Etat disparu, un changement est annoncé.
Mandela laisse derrière lui un héritage poignant mais fragile, et la question de savoir si l’Afrique du Sud qu’il a construite survivra à son départ.

JPEG - 299 ko
© Zed Nelson
Lance Cohen, agent immobilier, Le Cap. Tiré de South Africa – After Mandela, 2014
  • Tahir Carl Karmali, Jua Kali
    Né en 1987 à Nairobi, Kenya. Vit à New York City, Etats-Unis
    www.tahirk.com

Cette série de photographies représente le voyage de l’artisan dans l’auto-création, issu du caractère informel de la documentation des expériences de vie pour générer une image de soi perçue et inspirée par ce secteur hors normes qui donne vie
à l’économie de Nairobi. Le secteur Jua Kali a été construit grâce à la personnalité
opportuniste et à la persévérance des ouvriers Jua Kali qui utilisent souvent des objets recyclés ou trouvés à proximité pour développer leurs créations. J’ai
utilisé cet élément de Nairobi pour décrire la perception de l’image de soi créée à partir de l’idée de la philosophie Jua Kali .
Chaque portrait décrit une personnalité qui a créé une image de soi surréaliste pour s’intégrer dans le monde de Jua Kali à Nairobi. Jua Kali veut dire "Soleil Torride" en swahili, se référant aux ouvriers non déclarés qui ont travaillé sous le soleil brûlant.
Aujourd’hui, c’est un terme utilisé pour décrire les personnes qui travaillent de façon non déclarée ou pour décrire un travail qui n’est pas conforme aux normes. Bien
qu’en réalité, c’est le secteur Jua Kali qui alimente la ville de Nairobi.

JPEG - 1.2 Mo
© Tahir Carl Karmali
Sans Titre. Tiré de Jua Kali , 2014
  • Zied Ben Romdhane, Les Enfants de la Lune
    Né en 1981 à Tunis, Tunisie. Vit à Tunis Ariana, Tunisie
    www.ziedbenromdhane.net

Xeroderma pigmentosum , ou XP, est une maladie génétique qui affecte la capacité des cellules de la peau à réparer les dommages causés par les rayons ultraviolets (UV). Cela signifie que la lumière UV peut facilement causer des brûlures, des cancers et autres tumeurs malignes de la peau. Dans les cas extrêmes, ceux qui souffrent de XP doivent éviter l’exposition à même la plus petite quantité de lumière du soleil, et même se méfier des sources artificielles de lumière UV tels que des tubes de néon et des lampes fluorescentes à économie d’énergie. La nécessité d’éviter complètement la lumière du soleil a conduit à donner aux personnes avec la maladie le surnom de Les Enfants de la Lune.
L’incidence de l’XP en Tunisie est très élevé. Les enfants des familles les plus pauvres sont les plus fréquemment touchés, car les parents moins instruits ne parviennent pas à comprendre la maladie, ou les mesures préventives à prendre. Un diagnostic précoce et éviter le soleil deviennent essentiels.
L’aide apportée par l’État pour les personnes avec XP est minime, pourtant, peu de temps avant la révolution de 2010/2011, une ONG a été fondée pour aider à sensibiliser au XP et aider les personnes ayant cette condition à obtenir un meilleur accès aux soins médicaux.

JPEG - 150 ko
© Zied Ben Romdhane
Gloves and a mask worn by people affected by XP for protection against UV rays. Tiré de Les Enfants de la Lune , 2013
  • Romaric Tisserand, Ultramar (Empire Travel Club)
    Né en 1974 à Toulouse, France. Vit à Paris, France
    www.romarictisserand.com

Ultramar (Empire Travel Club) transforme l’espace d’exposition en une agence de
voyage émergée d’un empire du passé. Tout les objets présents recréent mentalement cette destination : illustrant le journal intime du soldat inconnu ; des
milliers de vies individuelles sous la forme de milliers de cartes postales gratuites à
emporter, combinées pour créer une mémoire collective, mélangeant le passé
au présent, créant le futur et redessinant l’Histoire. Ces images constituent une
archive montée à 166 portraits issus de six rouleaux de négatifs argentiques noir et
blanc trouvés enterrés sous les pavés d’un trottoir à Lisbonne en 2001, révélant les
portraits de jeunes africains et de soldats d’un autre temps.

Sans image, il n’y a pas d’évènement.
Sans événement, il n’y a pas d’histoire.
Sans histoire, il n’y a pas de futur.

JPEG - 251.6 ko
© Romaric Tisserand
Sans titre. Tiré de Ultramar (Empire Travel Club), 2001–2014

A PROPOS DE POPCAP

POPCAP, le prix de piclet.org pour la photographie africaine contemporaine, est tenu pour la quatrième fois en 2015. Il s’adresse à des artistes qui traitent avec du contenu photographique lié au continent africain et/ou à sa diaspora. POPCAP vise à mettre en valeur la photographie africaine dans le monde de l’art et à fournir plus de visibilité aux artistes qui s’engagent avec le continent africain.
L’édition actuelle a reçu les soumissions de 700 artistes de 58 pays, dont 45% venant pays africains - soit 7% de plus que pour l’édition de 2014. Les cinq oeuvres gagnantes seront sélectionnées en ligne par un panel de 19 juges internationaux.

OEUVRES PRESENTEES DANS DES EXPOSITIONS INTERNATIONALES

Le prix est constitué d’une série d’expositions où sont présentées les oeuvres primées. Sa réalisation est rendue possible grâce à une collaboration avec des organisations partenaires internationales. Les expositions se font en plein air, sont accessibles au public et ont lieu dans le cadre d’une série de festivals de photographie internationales, augmentant ainsi l’attention portée sur les artistes choisis et sur leur travail. Les cinq gagnants figureront dans l’exposition en plein air Image Afrique, à Bâle en Suisse, du 13 au 25 Juin 2015. Les artistes seront présents lors de cette exposition.

ORGANISATION

POPCAP est une organisation à but non lucratif. Le concours a été lancé par l’artiste Benjamin Füglister via le portail web piclet.org et est réalisé en partenariat avec l’organisation à but non lucratif Liaison, représentée par Angela Nyffeler. Pour l’exécution des expositions et des résidences, l’équipe collabore étroitement avec les organisations internationales partenaires. Le réseau international de POPCAP n’a cessé de croître depuis sa création en 2012. Il se compose de figures actives venant à la fois du monde des arts ainsi que du monde économique, de partenaires médias et d’ organisations internationales.

LE RÉSEAU INTERNATIONAL POPCAP

- Personnalités (Conseil consultatif de POPCAP)

  • Touria El Glaoui, directrice, 1:54 Contemporary African Art Fair, Londres, Royaume-Uni
  • Thomas Licek, directeur de European Month of Photography, Vienne, Autriche
  • Marcel Tanner, directeur, Institut Tropical et de Santé Publique Suisse , Bâle, Suisse
  • Christoph Tannert, directeur artistique, Künstlerhaus Bethanien, Berlin, Allemagne
  • Artur Walther, collectionneur d’art, The Walther Collection, New York, Etats-Unis

- Partenaires Média

  • Actual Colors May Vary (Allemagne), magazine en ligne international pour la photographie
  • Afrique in Visu (France), magazine en ligne international pour la photographie africaine
  • Another Africa (Canada), magazine en ligne international pour l’art et l’Afrique
  • Art Sout Africa (Afrique du Sud), magazine d’art international
  • British Journal of Photography (Angleterre), magazine international pour la photographie
  • Curatorship (Espagne), blog international sur la photographie
  • Die Nacht (Allemagne), magazine international pour la photographie
  • EMAHO magazine (Inde), magazine en ligne international pour la photographie
  • European Photography (Allemagne), magazine international pour la photographie
  • Fotoii (Suisse), magazine en ligne international pour la photographie
  • FlakPhoto (Etats-Unis), blog international sur la photographie
  • igrooveRadio (Nigeria), station de radio panafricaine
  • JournAfrica (Allemagne), portail international de nouvelles pour l’Afrique
  • Photo Philanthropy (Etats-Unis), organisation de promotion de la photographie pour le changement
  • social
  • Prism (Irlande), magazine en ligne international pour la photographie
  • Radio X (Suisse), station de radio locale
  • Urbanautica (Italie), magazine en ligne international pour la photographie
  • ZAM (Pays-Bas), magazine international d’investigation sur l’Afrique

- Organisations partenaires

  • African Artists’ Foundation (Nigeria)
  • African Photography Initiatives (Suisse)
  • Bannerstop (Allemagne)
  • Artlink (Suisse)
  • Eyes-On, Monat der Fotografie (Autriche)
  • FIFCV (Cap-Vert)
  • Goethe Institut (Nigeria)
  • LagosPhoto (Nigeria)
  • Picturk (Irlande)
  • Platkatiger (Allemagne)
  • Sallfort Privatbank AG (Suisse)

JURY POPCAP

  • Akinbode Akinbiyi, photographe et conservateur, Berlin, Allemagne
  • Jenny Altschuler, photographe et mentor, Le Cap, Afrique du Sud
  • Vignes Balasingam, directeur de festival, Kuala Lumpur, Malaisie
  • Iatã Cannabrava, photographe et rédacteur, Sao Paulo, Brésil
  • Joselina Cruz, conservatrice, Manille, Philippines
  • Calvin Dondo, artiste, Harare, Zimbabwe
  • John Fleetwood, conservateur, Johannesburg, Afrique du Sud
  • Benjamin Füglister, artiste et entrepreneur culturel, Berlin, Allemagne
  • Yumi Goto, conservatrice, Tokyo, Japon
  • Elda Harrington, conservatrice, Buenos Aires, Argentine
  • Michket Krifa, conservateur, Paris, France
  • Missla Libsekal, rédacteur, Vancouver, Canada
  • Bart Luirink, rédacteur, Amsterdam, Pays-Bas
  • Jeanne Mercier, critique photo, Paris, France
  • Andreas Müller-Pohle, artiste et éditeur, Berlin, Allemagne
  • Azu Nwagbogu, conservateur, Lagos, Nigeria
  • Jürg Schneider, conservateur et historien, Bâle, Suisse
  • Bisi Silva, Lagos, Nigeria

Voir en ligne : popcap15.picturk.com