Portraits « Vintage », 2014-2015 Un témoignage d’Ibrahima Thiam

, par Ibrahima Thiam

« Vintage » est une série de portraits photographiques réalisée dans un studio mobile que j’ai transporté autour de mon environnement. Ce projet me permet de construire ma propre histoire en puisant dans cet héritage visuel commun.
Cette série de portraits appelée « Vintage » nous amène à remettre en question le lien entre le passé et le présent. Les opinions parfois contradictoires de nos témoins illustrent la complexité de l’identité africaine aujourd’hui dans une Afrique contemporaine déchirée entre son passé et son avenir. Les personnes qui figurent dans cette série, brandissent des photos Vintage, reflet de notre passé. En dissimulant carrément leurs visages, je voudrais vous inviter à revaloriser cette anthologie qui donne une forte identité visuelle.

Mon principal souci est de créer des images qui capturent le sujet dans son cadre actuel avec des photos anciennes, une mise en scène de la photographie historique et moderne dont le but est de faire prendre conscience de cet héritage culturel commun. Ces photos vintages sont des archives, valeurs fondamentales de la culture africaine qui disparaitront au fil du temps si rien n’est fait pour les préserver.

Ces photographies anciennes ont été longtemps ignorées parce que populaires et communautaires. Aujourd’hui, le regard qu’on porte sur elles a évolué. Témoins complexes de notre histoire, elles captivent mon attention qui me permet de donner une seconde vie à cette mémoire collective. Ces portraits « Vintage » sont composés d’anciennes photos d’archives chargées d’histoires, d’émotions et de temps, ce sont des tranches de vies d’individus de la génération d’aujourd’hui qui invitent à un véritable voyage dans le passé.

Ces portraits « Vintage » ont pour vocation d’éclairer la société moderne sur le rôle historique, social et spirituel de la photographie. Ils permettent de valoriser et de maintenir ces collections de photos vivantes pour les générations futures. Ces photographies constituent des points de repères essentiels de notre histoire. Ce projet, toujours en cours, constitue une archive visuelle des traditions qui tendent à disparaitre. Un moment d’histoire passé et un présent. La particularité de ce travail consiste à réunir deux technologies en une, deux photographes en un.
Ces photos permettent de reconstituer aujourd’hui l’histoire socio-culturelle des peuples africains et représentent un patrimoine important dans la reconstruction de l’identité des communautés du continent.
En tant que produit de leur temps, ils sont à la fois spécifiques à leur contexte socio-culturel et descriptifs des moments de la vie quotidienne universelle.

Ibrahima Thiam expose cette série actuellement dans le cadre de l’exposition "Bronx:Africa" du 3 février au 4 mai 2016.

JPEG - 293.7 ko
© Ibrahima Thiam
JPEG - 389.5 ko
© Ibrahima Thiam
JPEG - 185.2 ko
© Ibrahima Thiam
JPEG - 416.5 ko
© Ibrahima Thiam