Rapport du Stage photo mené au Congo Brazzaville coordonné par Samuel Nja, assisté de Désiré Loutsono dit Kinzengele

, par désiré kinzenguele LOUTSONO

La photographie, symbole de la rencontre historique entre l’Afrique et l’Europe, qui dès les années trente et quarante, s’est propulsée au rang d’art populaire devrait se plonger dans son enthousiasme d’antan au Congo.
Le Collectif génération Elili qui a pour but de contribuer à la valorisation des arts visuels, à l’apprentissage, au perfectionnement des bases et des thèmes de photographie s’est décidé de créer une structure de stage solide, sur laquelle s’adaptent certains modules.
Cette année, cette structure est principalement orientée vers les jeunes photographes de la nouvelle génération des artistes et artisans photographes de Brazzaville, possédant déjà quelques bases solides et désirant approfondir certaines connaissances spécialisées dans l’écriture photographique et de réaction.
Du 18 au 25 Avril 2007 le stage photo, alliant théorie, travaux pratiques, commentaires, discussions et conseils repartis uniformément, a permi aux stagiaires l’assimilation de leurs acquis, tout en les permettant à entrer dans le monde des travaux d’auteur.

La structure du stage s’est présentée de la manière suivante :

  • Evaluation de connaissances générales du stagiaire,
  • Proposition et discussion d’une thématique
  • Choix du sujet
  • Exercice et questions réponses afin de vérifier la maîtrise de leurs connaissances
  • Mise en pratique sur le terrain des acquis et conseils corrections
  • Corrections des prises de vues et tirages
  • L’éditing
  • Présentation d’un book
  • Archivage
  • Scénographie

Tous les jours comme il est de coutume à la Génération Elili ,les stagiaires commençaient leurs journées par la prière. Samuel Nja a été la première personne à se présenter avant de faire un tour de table avec tous les jeunes, après est venu l’évaluation des connaissances et la discussion autour de la thématique. Les stagiaires se sont regroupés en groupe de deux, au total six groupes :

  • Groupe n° 1 Armel LOUZALA + Anselme BASSINIKA
  • Groupe n°2 Bridel NZOUGANI BOUESSO+ Bodard
  • Groupe n° 3 Arnaud MAKALOU + Richard GOMA
  • Groupe n° 4 Jean Pierre MINGUI MALOUNGANE + Lumière MOUSSALA
  • Groupe n° 5 Arséne NTSANA BATSIMBA + Arnaud BINOUETA
  • Groupe n° 6 Patrick KOUEBASSABO + Ferdinand LOUTOMBADIO

Concernant le choix de thème, l’accent a été mis sur la thématique à savoir "La connaissance de la ville et du quartiers" .

Les thèmes suivants ont été retenus :
Les faits et effets de la guerre par le groupe n°2
L’itinéraire d’handicapé commerçant par le groupe n°3
La drogue !!! par le groupe n°4
L’insalubrité dans les marchés par le groupe n°5
Le plaisir dans les restaurants par le groupe n° 1

Après plusieurs discussions autour des thèmes, Samuel a demandé aux stagiaires que les images soient accompagnées des textes.
Il y a eu des questions réponses auxquelles le formateur Samuel Nja Kwa et Kinzenguélé ont plus mis du temps afin de peaufiner la manière du travail des stagiaires. Pour chaque il était demandé de répondre aux quatre interrogations : Quoi ? Qui ? Comment ? Pourquoi ?
Dans tous les travaux, on a fait remarquer qu’il fallait de la spontanéité, voir les perspectives, se concentrer sur les objets et l’environnement devrait aussi être mis en valeur. Il fallait surtout éviter les images posées et pas des photos prises avec les flashes.
Le photographe a dû raconter sa journée de travail le lendemain.
En dehors de la théorie les stagiaires sont partis sur le terrain pour faire un premier travail lequel chaque stagiaire a commenté à tour de rôle, et on avait porté des corrections après discussions.
Une promenade a été organisée pour s’imprégner de la réalité sur le terrain. Dès que le premier travail est revenu du laboratoire, le choix des images a été fait par les photographes eux-mêmes mais les autres stagiaires ont du défendre leurs choix .Tous les stagiaires ont participé pour le dernier choix. Ainsi dans l’ensemble les jeunes ont totalisé une cinquantaine d’images pour les premiers travaux pratiques.
Par contre sur le terrain certains jeunes ont rencontré des difficultés d’ordre sécuritaires par manque d’autorisation de photographier…
Les stagiaires sont partis plus de quatre fois sur le terrain pour travailler et après le retour des travaux de lecture un second choix a été organisé, cent quatre images ont été retenues en général.

Un catalogue des travaux a été présenté en fin de stage où chaque stagiaire avait placé deux images extraites de son travail.
La restitution de l’atelier a été faite le samedi 28 Avril 2007 au Centre culturel français de Brazzaville devant Yves Ollivier directeur du Centre culturel français de Brazzaville.

Cet atelier était organisé par le Collectif Génération Elili en collaboration avec le Centre culturel français de Brazzaville , le laboratoire Orchidée Numérique , L’association Zoom , L’Ufac . Formateur : Samuel Nja Kwa , journaliste photographe camerounais Assistant : Désiré LOUTSONO Kinzenguele , photographe, coordonnateur du collectif.

Nos remerciements à Messieurs Yves OLLIVIER, directeur du CCf, Jean Jacques Yhombi Opango, gérant de Orchidée Numérique, et tous les hommes et femmes qui participé de près ou de loin pour l’aboutissement de cet atelier. Pour découvrir le travail des stagiaires, rendez vous sur la galerie.

JPEG - 185.4 ko