Re-connaitre l’Afrique, Culture en Mémoire

(RE)CONNAITRE L’AFRIQUE

JPEG - 127.5 ko

Exposition réalisée en partenariat avec Art Actuel

Cette exposition dévoile, en trois parcours, la création contemporaine africaine qui, loin du cliché d’un certain artisanat de pacotille, a su s’approprier tous les fondamentaux de l’art actuel.

Une trentaine d’oeuvres majeures (peintures, sculptures, installations, photographies) proviennent de grandes galeries d’art (Musée des Arts Derniers, Galerie Jean-Marc Patras, La Noire Galerie, School Gallery), preuves vivantes du dynamisme et de l’internationalisation de cette création.

Abstraction et conceptualisation

Si les artistes revendiquent un rapport aux matières ancestrales, c’est pour mieux la transposer dans une esthétique contemporaine. Ainsi Aboudramane dépouille peu à peu l’architecture tribale en une sculpture minimaliste. D’autres, comme Joe Big Big ou Tchif , invitent la matière brute à même l’oeuvre, à l’instar de Tapies ou Miquel Barcelo.

Engagement social et politique

Comme Jeff Wall qui met en scène le quotidien pour en dénoncer l’absurdité, Malick Sibidé accentue le Kitch convenu de photos de famille aseptisées. Bruce Clarke

surimpose des slogans triomphants sur des figures et collages, empruntant comme Villeglé au monde de la publicité, fille de propagande. C’est aussi la photographie

héritée du grand reportage qui perce chez Calvin Dondo ou Kinzenguélé , l’art du cadrage, le choc de l’instantané.

Nouveaux supports et installations

Les grandes installations de Gavin Younge , collisions de métissages et des chocs des cultures, semblent tout droit sorties des grands Musées européens. Comme ces superpositions de techniques et de civilisations que l’on retrouve dans le travail de Berry Bickle . Les figures en résine de Diadji Diop s’approprient la vigueur du pop art le plus actuel, de Wang Du à Jeff Koons, ou de AES+F dans une version plus guerrière. Est-ce pour dénoncer ce chaos que Soly Cissé dessine inlassablement une foule de créatures inachevées ?

Après « Africa Remix » au Centre Pompidou en 2005 ou la Biennale de Venise de 2007, « (Re)-connaître l’Afrique » souhaite, en toute humilité, aider à apprécier cet art venu d’ailleurs.

Jean-Paul Bath, Directeur Général Art Actuel, Commissaire de l’exposition

 TELECHARGER LE DOSSIER DE PRESSE 

| Festival

Lieu

Cinéma du parc

  • Canada

Voir en ligne : http://www.cinemaduparc.com/