Rencontres de Bamako - 9ème édition

/ Exposition collective

POUR UN MONDE DURABLE

Les Rencontres de Bamako proposent en 2011 une réflexion sur la quête d’un monde durable, avec la volonté d’esquisser un état des lieux et de prêter une attention particulière aux signes et aux formes de résistances possibles. La
forte adhésion au thème proposé n’a fait que confirmer l’engagement social et politique des artistes africains.
Les préoccupations écologiques, jadis limitées à un cercle restreint de visionnaires alertes, font désormais partie de notre quotidien et sont au cœur de tous les débats. Le réchauffement climatique, le tarissement des ressources minières et alimentaires, le déboisement des forêts, la pénurie d’eau, sont aujourd’hui au centre de tous les enjeux et équilibres planétaires.
Si le libéralisme économique basé sur la société de consommation a généré l’amélioration de la productivité et le développement, il a également et surtout renforcé les profits et les inégalités au détriment du respect fondamental des hommes et de leurs environnements.

En 2010, un grand nombre de pays africains ont fêté le cinquantenaire de leur indépendance. Pour beaucoup cet événement a été le moment de dresser un bilan des acquis nationaux et de porter un regard critique sur les structures politiques et sociales et sur la répartition des richesses.

Pour ces Rencontres, nous avons invité les photographes et vidéastes à témoigner, à dénoncer, mais aussi à identifier des axes d’action, des signes de résistance ou de prévention pour la construction d’un monde durable. Les différentes œuvres présentées approchent la thématique à travers des
démarches documentaires et journalistiques ou des récits métaphoriques et fictionnels.
La variété des thématiques et des langages choisis par les artistes, permet ainsi de faire le point sur la production artistique aujourd’hui sur le continent et dans la diaspora.
Elle donne la mesure de l’effervescence et du renouveau permanent de la scène photographique africaine, avec notamment l’émergence d’une nouvelle génération qui invente ses propres codes expressifs.

Si l’exposition panafricaine offre un kaléidoscope de la production récente à travers la contribution d’artistes de différentes générations, confirmés ou à découvrir, les expositions monographiques permettent des focus sur des
sujets ou des oeuvres particulièrement pertinentes.

Enfin, les partenariats avec des festivals et des institutions internationales se poursuivent cette année avec FotoRio, Les Rencontres d’Arles, le World Press Photo, la Cinémathèque africaine.

PDF - 4.4 Mo
Dossier de Presse 9ème édition des Rencontres de Bamako

La scénographie, confiée à Franck Houndegla, joue un rôle de premier plan dans la mise en espace de la photographie, le Musée National du Mali demeurant le quartier général de la Biennale.
Les jardins du musée et le parc national, récemment réaménagés, deviennent les lieux de projections et d’expositions en plein air. Ces promenades photographiques, au milieu des arbres et de la végétation protégée du magnifique jardin botanique, évoquent le visuel des Rencontres 2011, l’image de Lien Botha, figure d’un nouvel Éden possible.
Laura Serani et Michket Krifa | Directrices artistiques

| Biennale, Exposition, Festival

Lieu

Musée National du Mali

  • Mali

HISTORIQUE

L’histoire du Musée National du Mali remonte à l’époque coloniale. Elle est intimement liée à celle de l’Institut Français
d’Afrique Noire (IFAN), créé en 1936 à Dakar avec pour vocation le développement de la recherche dans les territoires
colonisés. La création, en 1951, d’une section locale de l’IFAN au Soudan est à l’origine du Musée National que l’on
appelait alors musée soudanais de l’IFAN.

Le bâtiment actuel, en " banco stabilisé ", a été construit en 1981 grâce à un financement du gouvernement français. Son architecte est Jean Loup Pivin.

COLLECTION

L e Musée National dispose aujourd’hui d’une collection de 8 000 pièces. Signalons les catégories essentielles suivantes :

- La collection archéologique

Les objets de cette catégorie proviennent essentiellement de fouilles effectuées sur divers sites ; mais parfois d’achat et
de saisies. Quelques exemples sont :

  • Les statuettes en terre cuite du Delta intérieur. La plus célèbre a été découverte sur le site de Djenné-Djeno, par
  • une équipe de chercheurs américains, R. et S. Mc Intosh ;
  • Les statuettes du sud, dites de Bankòni, du nom d’un situé aux environs de Bamako ;
  • Les appui-nuques et les textiles Tellem datés du 11e-16e siècle, découverts en 1974 par une équipe néerlandaise
  • dans les falaises de Bandiagara aux environs de Sangha en pays dogon. Ces textiles comptent parmi les plus anciens
  • connus d’Afrique.
  • Le pillage et l’exportation illicite du patrimoine archéologique constituent des problèmes majeurs pour le Mali. La loi
  • N.275 PG/RM interdit le pillage des sites archéologiques et l’exportation illicite des objets archéologiques.

- La collection ethnographique

Ce sont des productions des différents groupes ethniques qui constituent le pays : (Bamanan, Senoufo, Minianka,
Malinké, Bwa, Dogon, Soninké, Khasonkhé, Peul, Sonrhaï, Touareg, Bozo, Maure). Quelques catégories de cette
collection sont :

  • Les masques et marionnettes liés aux rites agraires et éducatifs des sociétés initiatiques traditionnelles, dont certains
  • sont des chef-d’oeuvres de l’Art africain ;
  • Les statuettes liées aux cultes de fécondité et de maternité de la femme, de l’homme et de la nature ainsi qu’au culte
  • des origines et de la nature de l’espèce humaine ;
  • Les textiles, au nombre de 1200 pièces collectées à travers l’ensemble du territoire sont représentatifs de traditions
  • vestimentaires des groupes ethniques et sociaux maliens. Citons parmi les objets de cette catégorie les habits de
  • chasseurs et les grands tissages en laine peul.
  • Les instruments et accessoires d’instruments de musique (environ 150). Parallèlement à la collecte de ces instruments,
  • un fonds de cassettes son et vidéo a été constitué sur la musique traditionnelle.
  • La poterie d’usage quotidien, les objets de cette catégorie proviennent essentiellement du delta intérieur, du sud du
  • pays (Bougouni et Sikasso).

EXPOSITION

Le Musée National possède deux salles d’exposition :

  • La salle d’exposition permanente d’une superficie de 220 m2, donne un aperçu de l’histoire du Mali et du parcours initiatique de l’individu de la vie à la mort à travers statuettes et masques des différents groupes ethniques du Mali ;
  • La salle temporaire d’une superficie de 206 m2, présente actuellement les sièges anciens et traditionnels du Mali : appui-nuques Tellem, escabeaux, sièges de chefs, portes de maison d’habitation de sanctuaires ou de greniers, pieds, de lit en bois ou en terre cuite...

C’est essentiellement autour des expositions que se développent les activités éducatives du Musée National. Les
activités en direction du public sont orientées prioritairement vers le public scolaire des trois ordres d’enseignement :
fondamental, secondaire général ou professionnel et supérieur. Le Musée propose aux enseignants un programme
d’activités annuel comprenant des projections de films, des conférences, des visites guidées et des excursions. Lorsque
les moyens le permettent, il organise le transport des élèves. Le Musée national vient d’acquérir un car de transport,
notamment pour le public scolaire.

Des activités spécifiques sont organisées en direction de l’enfance de la rue : deux ateliers de trois semaines chacun ont été organisés en 1999/2000 à leur intention.

INFOS PRATIQUES

salles d’expositions ouvertes tous les jours sauf lundi et jours fériés,

heures d’ouverture : 9h à 18heures

Entrée libre et gratuite

Service de guide payant : 500Fcfa pour trois personnes. Au delà de 3 personnes, 200 par personne supplémentaire.

Centre de documentation spécialisé en sciences humaines et muséologie comportant près de 2000 titres

Régime de consultation sur place.

Pour toutes informations concernant le musée et les visites guidées des expositions :

Tel : + 223 222 34 86 / Fax : + 223 223 19 09

Email : musee@afribone.net.ml

Voir en ligne : www.rencontres-bamako.com