Rétrospective

/ Hicham Benohoud

JPEG - 99 ko

Au travers de sa pratique de la peinture, de la photographie ou de la vidéo, Hicham Benohoud a développé une œuvre qui ne cesse, derrière ses brillantes mises en scène de la réalité, d’interroger l’identité. La sienne bien sûr, dans les nombreux autoportraits aux apparences mystérieuses, mais pas seulement.

Dans un processus de création plus large que la seule expérience du récit autobiographique, son travail questionne surtout celle de ceux qui l’entourent, tout autant qu’il met en évidence les composantes culturelles ou sociétales de son environnement, données à voir dans des situations souvent inhabituelles.

De la série « salle de classe » réalisée à Marrakech où il était enseignant d’arts plastiques dans un collège, à celle « Ane situ », où il fait poser des ânes dans des appartements luxueux du Maroc, Hicham Benohoud joue à dérégler les apparences. Les enfants de la « salle de classe » posent au centre d’architectures de tables, ou debout sur des chaises. Par l’image, ils parlent d’eux-mêmes comme du monde dans lequel ils vivent, tout comme d’autres enfants, ceux de la série « Azémour » où les visages s’entremêlent de fils.

Les ânes de « Ane situ » trônent au milieu de salons luxueux, tout en demeurant prisonniers d’improbables constructions de briques, de moellons ou de grilles. Ils sont comme les acrobates de la Place Jema El Fna de Marrakech que Hicham Benohoud photographie, dans de savantes compositions, où la couleur et la torsion des corps les font s’échapper dans l’espace d’une intimité partagée avec l’artiste. D’intérieurs, il en est toujours question dans la dernière série, « The Hole » où les personnages s’enfouissent dans leur propre univers.

Cette première exposition rétrospective des photographies de Hicham Bénohoud, organisée au Maroc, permettra au public marocain de découvrir l’importance du travail de cet artiste exposé qui a déjà été montrée par les plus importantes institutions artistiques internationales (Centre Georges Pompidou, Palais de Tokyo, Institut du Monde Arabe, Paris, Fondation Aperture New York). Ces œuvres figurent aussi dans les plus prestigieuses collections publiques et privées, Palais Royal Rabat, MuCEM de Marseille, Tate Modern de Londres, Centre Reina Sofia de Madrid...
Bernard Millet / directeur de l’Institut français de Rabat.

| Exposition

Lieu

Institut Français de Rabat

  • Maroc
  • Centre culturel

Comme de nombreux établissements dans le monde, l’institut français de Rabat-Salé et Kénitra couvre l’ensemble des missions définies par le ministère des Affaires étrangères :

  • Promouvoir et diffuser la culture et la langue française à travers la coopération pour le français, les cours de langue. L’institut agit pour une francophonie vivante en lien avec les actions marocaines, scolaires ou autres à travers la mise en place d’une programmation culturelle, l’animation de la médiathèque, la participation au débat d’idées, dans et hors les murs.
  • Faciliter les échanges culturels (arts plastiques et arts vivants) coproduire des spectacles au Maroc en lien avec la création française, créer des partenariats avec des institutions ou des structures associatives (villa des Arts, centre culturel de l’Agdal, ministère de la Culture, association Les jeunes du boulevard, les compagnies Dabateatr ou Les pieds nus, etc.).
  • Participer à la mobilité étudiante et à la promotion des études supérieures en France ou en français au Maroc.

Ainsi, le programme de l’institut français de Rabat-Salé et Kénitra touche tout le champ de la coopération culturelle, artistique et littéraire, éducatif et linguistique, à travers de multiples actions : expositions, conférences, débats, cinéma, concerts, spectacles de danse et de théâtre, cours de français, formation permanente des enseignants, etc… Ce sont plus de 60 personnes qui travaillent en permanence et vous accueillent dans les différents sites, ouverts 6 jours sur 7.

L’institut comporte trois espaces :

  • L’espace Abou Inane – 1, rue Abou Inane à Rabat
    avec l’administration, la médiathèque (plus de 500m² et 50 000 documents, livres, CD, DVD, abonnements…en accès libre au public), la salle d’exposition (plus de 150m² séparés en deux salles), les services de la programmation culturelle, de la communication et du cinéma.
  • L’espace Al-Yanboua – 2, rue Al Yanboua à Rabat
    avec les cours de langue, la coopération pour le français, l’espace Campus France et la salle Gérard Philipe (plus de 120 places, un son dolby pour le cinéma et des capacités scéniques permettant tout type de spectacles), le studio Jacques Tati (lieu de répétition et de création).
  • L’espace Balzac – 320, avenue Mohammed V à Kénitra
    avec une médiathèque (de 200m² et 10 000 documents en accès libre), un secteur de coopération pour le français, les cours de langue et une programmation culturelle (la salle Balzac de 120 places et une salle d’exposition de 100m²).

INFORMATIONS PRATIQUES

- RABAT - SALE
1, rue Abou Inane
BP 1459 - Rabat
Tél. : 0537 68 96 50
Fax : 0537 70 61 43
Email : info@ifrabat.org

- KENITRA
320, av Mohammed V
14000 Kenitra
Tél. : 0537 37 29 43
Fax : 0537 37 59 11
Email : info@ifrabat.org

- HORAIRES
Ouvert de 8h30 à 18h tous les jours sauf samedi de 8h30 à 12h00

Voir en ligne : www.ifrabat.org