Shortlist Prix PICTET 2009 Communiqué de presse

, par Afrique in visu

JPEG - 20.2 ko

Annonce de la liste des candidats sélectionnés pour le Prix Pictet 2009 – le premier prix international de photographie consacré au développement durable.

Une liste de 12 photographes internationaux, parmi lesquels un concurrent sera sélectionné pour recevoir le Prix Pictet, le premier prix international de photographie consacré au développement durable, a été annoncée aujourd’hui (9 juillet) lors du plus prestigieux festival de photographie du monde, les Rencontres d’Arles.
Le Prix est financé par la banque suisse Pictet & Cie. Les photographes sélectionnés pour la récompense d’environ 60 000 euros (100 000 francs suisses), sont :

Darren Almond , Royaume-Uni ; Christopher Anderson , Canada ; Sammy Baloji , Congo (RDC) ; Edward Burtynsky , Canada ; Andreas Gursky , Allemagne ; Naoya Hatakeyama , Japon ; Nadav Kander , Afrique du Sud ; Ed Kashi , Etats-Unis ; Abbas Kowsari , Iran ; Yao Lu , Chine ; Edgar Martins , Portugal ; et Chris Steele-Perkins , Royaume-Uni.

Le Prix Pictet représente tous les ans une quête à la recherche de photographies qui communiquent des messages forts d’envergure environnementale mondiale, dans le cadre d’un thème pré-défini, celui de cette année étant « la terre ». Une décharge publique mexicaine, dans laquelle des gens fouillent pour tenter de survivre ; le paysage en pleine mutation du fleuve Yangtsé, en Chine, et ses communautés déplacées ; les effets dévastateurs de l’exploitation du pétrole dans le delta du Niger ; le pélerinage annuel sur les lieux du front de la Guerre Iran-Irak ; tous ces faits font partie des sujets traités par les artistes sélectionnés cette année.

Les travaux en compétition évoquent les conséquences désastreuses et souvent irréversibles de l’exploitation des ressources de notre planète, et soulignent l’impact immédiat et durable du développement sur les populations du globe, lorsqu’il se fait sans respect de l’environnement.

Les travaux sélectionnés seront présentés à la Purdy Hicks Gallery de Londres du 5 au 7 octobre, à Genève du 24 au 29 septembre et au Passage de Retz à Paris ( 9 rue Charlot) du 23 octobre au 24 novembre 2009.
« Earth » , un livre présentant les travaux des photographes sélectionnés, ainsi que des images marquantes d’autres nominés au Prix Pictet, accompagnera le Prix cette année. Publié par teNeues, le livre sera lancé le 6 octobre à la Purdy Hicks Gallery.

Le gagnant du Prix sera annoncé par Kofi Annan , président honoraire du Prix Pictet, le 22 octobre 2009 au Passage de Retz. Une autre récompense, sous la forme d’une commande de reportage dans l’une des régions où Pictet & Cie finance un projet de développement durable, y sera également décernée à l’un des photographes en compétition.
Le Prix Pictet collaborera avec la FIAC (22-25 octobre), la Foire internationale d ?art moderne et contemporain de Paris, et Paris Photo, l’événement majeur de la photographie mondiale (19-22 Novembre).

Un jury indépendant composé de 7 éminentes personnalités issues des mondes des beaux-arts et de l’environnement et présidé par le critique de photographie du Financial Times, Francis Hodgson , a réalisé la sélection parmi 300 artistes, nominés par les 70 sélectionneurs du Prix Pictet – un groupe qui inclut des professionnels, des conservateurs et des critiques. « La qualité artistique et technique des travaux de ces photographes venus du monde entier a été assez exceptionnelle » , dit le président du jury, Francis Hodgson, « et la puissance des messages qu’ils ont réussi à transmettre est extraordinaire. » La tâche – communiquer sur les problèmes de développement durable à travers la photographie, en se référant au thème de cette année, « la terre » – a été interprétée de façon incroyablement variée et vigoureuse. Qu’ils cherchent à documenter un sujet en détails ou, plus largement, à stimuler la réflexion, les photographes ont atteint un très haut niveau d’impact. Les membres du jury et moi-même avons hâte de choisir le vainqueur de ce prix passionnant et prestigieux. »

LIRE LA SUITE DU COMMUNIQUE