Sortie du livre "Inside Niger" de Nicola Lo Calzo aux éditions KEHRER

, par Afrique in visu

JPEG - 110.5 ko
Couverture du livre Inside Niger

CARACTERISTIQUES DU LIVRE

  • Editeur KEHRER
  • Textes de Laura SERANI et Sami TCHAK
  • Français et anglais
  • 21,5 cm x 31 cm – 116 pages
  • 50 photographies couleur
  • Couverture rigide en toile de lin "rough"
  • Papier 170g semi-matt Luxo
  • Impression Recto/Verso
  • Prix de vente au public Euro 39,90

En librairie à partir du 1er novembre 2012.
Signature le 16 novembre à 16H00 à ParisPhoto, Stand KEHRER, Grand Palais.

"Grand voyageur passionné par l’Afrique, Nicola Lo Calzo sait qu’aux côtés des repères culturels et des livres fétiches, pour le chemin, il faut un guide et un mentor.
Dans Morgante (1), son précèdent ouvrage, ce rôle revenait à Lyne Laure Nguewo, la fondatrice de l’association qui l’avait introduit dans le monde des personnes de petite taille. Dans Inside Niger, c’est le fleuve même qui joue le mentor, son cours guidant les itinéraires du photographe et reliant les destins des personnages rencontrés ici au fil des pages.
Pourtant, le Niger n’apparaît que rarement et en second plan. Telle une prémonition de sa disparition, une admonition sur les divers dangers qui planent sur ses eaux jusqu’au delta au Nigeria, la région apparaît transformée en enfer pour ses habitants, par la politique des compagnies pétrolières.
Mais cette absence n’a rien d’étonnant, car l’attention de Lo Calzo se focalise toujours sur la composante humaine, point de départ pour traiter du réel ou raconter des histoires à partir de leurs protagonistes. Ainsi, les personnes rencontrées ici exercent des métiers liés au fleuve, souvent destinés à disparaître avec l’avènement d’un nouvel écosystème.
Par le recours à un dispositif assez simple et systématique, particulièrement efficace - portraits posés et postures frontales, régît par une verticalité constante - les objets/sujets des images, statuaires, semblent nous regarder autant qu’on les regarde, dans un face à face qui nous interpelle quant à leur destin et à leur résistance quotidienne.
Dans ces portraits, où l’empathie et le respect de Lo Calzo confèrent à ses personnages des allures de héros, résonne l’affirmation du journaliste italien Pietro Veronesi : « Non, les hommes ne sont pas tous égaux ; oui, les races existent, et elles sont reparties en inférieures et supérieures : et supérieure à toutes est celle africaine ».(2)

Laura Serani,
Août 2012
Extrait de la préface au livre "Inside Niger", editions KEHRER

1. Nicola Lo Calzo, Morgante . Edizioni Fondazione Alinari per la Fotografia, Firenze 2011
2. Pietro Veronese, Africa, reportages, Editori Laterza, Italia 2000.

Voir en ligne : www.nicolalocalzo.com