« Je suis un piéton, rien de plus », Métaphores d'hier et d’aujourd'hui par Eric Guglielmi - commentaires « Je suis un piéton, rien de plus », Métaphores d'hier et d'aujourd'hui par Eric Guglielmi 2011-12-12T08:55:31Z http://www.afriqueinvisu.org/je-suis-un-pieton-rien-de-plus,691.html#comment515 2011-12-12T08:55:31Z <p>Merci Jeanne pour cette critique qui donne envie de voir ce livre.</p> <p>J'aime cette démarche d'aller "sur les traces de..." comme j'avais adoré le livre de Françoise Huguier "sur les traces de l'Afrique fantôme" dans lequel elle faisait le même voyage que Michel Leiris...</p> <p>A priori j'aime les photos et le regard d'Eric Guglielmi, et justement François Chemmel qui était à Brazza récemment nous a parlé de lui et des éditions GANG, lors d'une rencontre avec le Collectif (j'en parle dans notre blog ici : <a href="http://eliliblog.free.fr/?p=1228" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://eliliblog.free.fr/?p=1228</a>) ... je ne sais pas si Raimbaud est venu à Brazza mais nous serions ravi d'avoir la visite d'Eric un de ces jours :-)</p> <p>et pour rebondir sur le message de Daou Emmanuel, je souhaite la bienvenue au collectif malien, et j'espère les retrouver bientôt sur les pages d'Afrique in visu !!</p> <p>Emilie<br class="autobr" /> Collectif Génération Elili<br class="autobr" /> <a href="http://eliliblog.free.fr" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://eliliblog.free.fr</a></p> « Je suis un piéton, rien de plus », Métaphores d'hier et d'aujourd'hui par Eric Guglielmi 2011-12-05T23:44:57Z http://www.afriqueinvisu.org/je-suis-un-pieton-rien-de-plus,691.html#comment511 2011-12-05T23:44:57Z <p>Bonjour !<br class="autobr" /> juste ce message pour dire bravo et bon courage au grand photographe infatigable et globetrotteur non moins ami du Mali<br class="autobr" /> j'ai nommé Eric Guglielmi, j'ai la chance et le prestige d'appartenir au tout 1er Agence Djaw groupement de photographe<br class="autobr" /> qui fit la 1ere expos Off des rencontre de Bamako. Oeuvre que je me suis donné l'audace de continuer tout en l'appelant DJAW-Mali et Digital Club avec pour activité principale l'animation de la scène photographique en organisant des festivals de la photo de quartier et la création de l'espace photo pro au service des photographes à hamdalaye Bamako<br class="autobr" /> merci.</p>