Stage International de photographie Afrique/Europe Ouagadougou | novembre 2010

, par Afrique in visu

L’ATELIER

Un projet dans la ligne directe du premier atelier international de photographie Afrique/Europe de 2007 à Bamako.
Avant d’être une exposition intercontinentale, un livre numérique et, voire même, une oeuvre collective, Bamako et au-delà fut la thématique proposée par deux ateliers de formation en photographie, l’un belge (l’Atelier Contraste) et l’autre malien (le CFP) pour un workshop international se déroulant durant la VIIe édition des Rencontres africaines de la photographie de la capitale malienne ayant pour thème « Dans la ville et au-delà ». Dix-huit participants au total, neufs Européens sélectionnés par Contraste sur concours, neufs Africains sélectionnés selon les mêmes critères par le CFP, étaient encadrés par quatre formateurs.

JPEG - 44.3 ko
photo : Marie Kroll

_ Tels furent donc les acteurs d’un enjeu de taille : réaliser chacun en huit jours une série photographique cohérente sur la ville de Bamako – les quatre derniers jours étant consacrés à l’organisation d’une exposition collective visible au CFP, quartier de l’Hippodrome qui devint alors l’un des lieux incontournables de cette Biennale. D’autant que toutes les photographies
exposées ont été éditées et tirées au Centre de formation en photographie à Bamako (équipé de wi-fi, d’imprimantes grand format et approvisionné en papiers de qualité), démontrant le savoir faire d’un laboratoire photographique professionnel local.
Bamako et au-delà relate l’expérience de regards croisés africains et occidentaux, par le biais d’un médium particulier, la photographie, sur un espace difficile à saisir et à penser : la ville africaine en constante mutation. Parce que cette expérience était alors encore assez novatrice en
son genre (photographes travaillant en binôme, échange d’expériences et de compétences) et parce qu’elle est devenue ce travail collectif (de la conception à la finition), elle continue à vivre en tant qu’exposition devenue itinérante (CFP de Bamako en 2007, Atelier Contraste à Bruxelles en
2008, Centre d’arts graphiques de la Métairie Bruyère en 2009...), et grâce à internet.
Intérieur/extérieur, public/privé, fixe/mobile, imaginaire/réel, les images viennent à se confondre pour montrer finalement une image assez originale de la métropole africaine. Le métissage Afrique-Occident comme modèle de langage visuel devient ici l’espace de ce Bamako et au-delà,
où les différences ne nient pas ici les identités, mais n’en laissent pas moins s’exprimer une vision résolument africaine de cette nouvelle génération de photographes.

Voir le livre
http://www.photo-contraste.com/bamako/index.html

LE STAGE 2010

Le stage de 2010 se déroulera du 18 au 25 novembre 2010 à Ouagadougou.
Il regroupera 8 stagiaires africains et 8 européens, venus de différents pays.
2 photographes spécialisés encadreront ce stage.
Le stage se déroulera sur 6 jours, et donnera lieu à une exposition ou une projection à Ouaga, une exposition dans les ateliers Contraste à Bruxelles et une mise en ligne web dans un premier temps.
Le but du stage est de renforcer l’échange artistique en l’Afrique et l’Europe et de pouvoir soutenir un projet d’antenne photographie à Ouagadougou.

LES ORGANISATEURS

- L’ATELIER CONTRASTE DE BRUXELLES
Ecole Belge de photographie de référence.
Ouvert depuis 1994, l’atelier est reconnu par la Communauté française de Belgique et la Région de Bruxelles- Capitale. L’encadrement et les formations sont assurés par des photographes professionnels. Chaque atelier de photographie est encadré par deux professeurs. Contraste répond également aux demandes de formations particulières, telles que maison de quartier, formation des enseignants, création et montage d’atelier dans les écoles, collaboration avec d’autres asbl culturelles ou sportives,...
Contraste enseigne la photographie par l’intermédiaire d’une équipe de photographes professionnels. “Nous axons la formation principalement sur l’utilisation du média photographique comme outil d’expression, de réflexion. Nous privilégions le développement d’un travail personnel ; pour ce faire, nous enseignons les bases techniques nécessaires et nous tentons d’élargir la culture photographique comme source d’inspiration...”
www.photo-contraste.com
Encadrement Nicolas Van Brande (Belgique) / Louise Bossut (France)

- WARREN SARE DE OUAGADOUGOU
Photographe Burkinabe, a participé à de nombreux stages, notamment au premier atelier international de photographie afrique/europe à Bamako en 2007.
Photographe officiel de la première dame du pays.
Ambassadeur du projet à Ouaga.
Auteur de « Lʼenvers du décors ». Visite dans les studios de photographie bamakois. Dans la lignée et la tradition des Malick Sidibé et Seydou Keita, on y travaille aujourd’hui en couleur, souvent encore en argentique, même si
le numérique a fait une entrée remarquée dans le métier.

STAGIAIRES

  • Iname Oumarou ( Niger)
  • Macline Hien (Côte d’Ivoire)
  • Adèle Oueraougo (Burkina)
  • Fatoumata Diabaté (Mali)
  • Germain Kiemtore (Burkina)
  • Folly Koumougan (Togo)
  • Jean Rivel Fondjo (Ghana)
  • Anne Dary (France)
  • Marie Kroll (Belgique)
  • Cindy Hannard (Belgique)
  • Nancy Deboutez (Belgique)
  • Damien Halleux (Belgique)
  • Karine Ulmer (Allemagne)

CONTACT

WARREN SARE Ouagadougou
sarewarren@yahoo.fr
+ 226 70 23 35 3 3 (mobile)

Contraste asbl Bruxelles
Reponsable : Nicolas Van Brande
info@photo-contraste.com
+32 2 640 94 40 (tél) | +32 2 64 8 04 97 (fax)
www.photo-contraste.com
45/47 rue Général Capiaumont 1040 Bruxelles

Voir en ligne : www.photo-contraste.com