Un dispensaire en Guinée Le livre événement pour le 30e anniversaire de Fidesco

, par Afrique in visu

Loin de "l’humanitaire spectacle", le livre de Dominique Robin est une plongée dans un dispensaire ayant déjà soigné plus d’un million de malades.

À l’occasion du 30eme anniversaire de Fidesco (ONG française de volontariat), les Éditions de La Martinière publient Un
dispensaire en Guinée
, un livre de photographies et de textes de Dominique Robin.
L’ouvrage qui a été conçu dans la continuité d’une exposition itinérante est préfacé par le comédien Michael Lonsdale (qui joue le rôle
du médecin dans le film Des hommes et des Dieux).

Plus d’un million de malades soignés

Créé par Fidesco, le dispensaire Saint-Gabriel a soigné plus d’un million de malades en 20 ans. Construit en 1987 en réponse à une demande conjointe de l’État guinéen et de l’archevêque de Conakry, il constitue le plus grand centre de santé de soins primaires de tout le pays. Une cinquantaine de professionnels y travaillent dont 46 guinéens et 4 volontaires.

Le dispensaire jouit d’une très grande notoriété auprès de la population de Conakry, en raison de la qualité des soins, liée à la formation et à la motivation des équipes et grâce à la recherche permanente des coûts les plus bas, au bénéfice du patient. Chaque jour, jusqu’à 500 personnes, issues pour la plupart des milieux défavorisés de la capitale guinéenne et d’ailleurs, viennent s’y faire soigner. C’est donc un lieu de pluralité où différentes langues, religions, nationalités se côtoient quotidiennement.

Ce projet, soutenu par l’ambassade de France à Conakry, s’autofinançait jusqu’en 2000 par la contribution modique demandée aux patients. Ce n’est plus le cas aujourd’hui en raison de la crise que traverse la Guinée : coup d’état, pénuries de nourriture, dévaluations du franc guinéen, inflation galopante.

Au coeur du dispensaire

Fruit de la rencontre entre un projet de solidarité internationale – Fidesco – et le regard d’un artiste plasticien, l’ouvrage Un dispensaire en Guinée décrit le centre de soins Saint-Gabriel à travers 150 photographies et des témoignages recueillis sur place.

Le livre et l’exposition qui l’a précédé constituent une jonction inédite entre un projet humanitaire et la vision d’un artiste. Les deux se parcourent « comme une bande dessinée », selon Dominique Robin. Pas de manipulation sur l’image, « Un dispensaire en Guinée » raconte en effet avec simplicité la vie dans le dispensaire en donnant la parole à ceux qui y vivent quotidiennement. Depuis 2009, l’exposition est présentée sous la forme d’un parcours d’images suspendues. Elle a été visitée par plus de 12000 personnes à l’occasion de 13 présentations dans des lieux variés : médiathèque de Louvain, galerie à Bruxelles, Centre Culturel franco-guinéen de Conakry, festival de Namur, églises, le Salon des Solidarités à Paris ...
« Dominique Robin a su justement trouver la bonne mesure, le bon rythme pour nous amener peu à peu à saisir ce qui se vit dans le dispensaire de Conakry, loin de tout effet de cliché et de "sidération" », souligne Michael Lonsdale dans son avant-propos.

« Le dispensaire se dévoile peu à peu au rythme des pas, au rythme de l’attention portée à celui dont on voudrait appréhender en profondeur le quotidien et avec qui l’on est en relation » « L’essentiel est de laisser libre le spectateur face aux images », précise Dominique Robin. « Je ne souhaite pas projeter mon émotion sur lui. Le réel est émouvant par lui-même ».

L’auteur

Dominique Robin vit et travaille à Paris et en Italie. Comme beaucoup d’artistes de sa génération, il utilise des supports variés : dessins, vidéos, photographies… Chacune de ses créations invite le public à déambuler dans un espace délimité par des séries d’images et de mots.

En 2008, Fidesco lui commande une création offrant un regard distancié sur une de ses missions humanitaire, le dispensaire Saint Gabriel de Conakry. Au cours de trois voyages successifs, il photographie la vie du dispensaire et recueille les témoignages de ceux qu’il rencontre : salariés, patients, volontaires Fidesco… L’oeuvre est conçue comme un livre se déployant dans l’espace. Elle est narrative, et demande l’attention du visiteur, qui doit se rendre disponible, se mettre en mouvement : pas de photos misérabilistes
mais un long chemin d’images et de textes qui raconte des séquences de vie et qui s’est naturellement transformé en livre. Une histoire à découvrir…

www.dorobin.com | contact@dorobin.com

L’ONG

Fondée en 1981 par la Communauté de l’Emmanuel, Fidesco est une organisation de solidarité internationale (OSI) qui envoie des
volontaires au service des projets de développement et de solidarité de l’Église Catholique dans le monde. Les volontaires qui partent
avec Fidesco sont des célibataires, des couples ou des familles désirant travailler pour les populations les plus démunies au nom de
leur foi, d’où le nom de FIDES – CO : foi et coopération.
www.fidesco-international.org

Un dispensaire en Guinée
96 pages, 154 photographies suivies d’extraits d’interviews. Édition bilingue français / anglais. Production Fidesco. 18 euros. Le livre a bénéficié du soutien de la ville du Kremlin-Bicêtre et du Conseil général du Val-de-Marne (aide à l’édition de catalogues d’expositions)

Pour acheter le livre : Chèque de 18 euros à l’ordre de Fidesco à nous adresser à Fidesco, 55 Bd Lannes 75016 Paris