Xème Prix Union Latine Martín Chambi de photographie

, par Afrique in visu

Créé en 2002, sous l’égide de l’Union Latine* le Prix Martín Chambi est ouvert aux photographes de ses 36 pays membres.
Il a pour vocation de soutenir et promouvoir la création de photographes latins.

LES LAURÉATS 2002 - 2010

  • 2010 Pedro David (Brésil)
  • 2009 Javier Arcenillas et Emilio Munoz (Espagne)
  • 2008 José Ramon Moreno Fernandez et Katrina Fernandez Dunsterville (Venezuela)
  • 2007 Martin Morante (Uruguay)
  • 2006 Julio Estrada (Venezuela)
  • 2005 Thiago Barros
  • 2004 Francisco Aguirre (Mexique)
  • 2003 Silvia G. Pondoza (Espagne)
  • 2002 Daniel Muchuit (Agentine) et Jeronimo Arteaga-Silva (Mexique)

LE THÈME 2011

JPEG - 117.1 ko
© Marcelo Buainain

Pour sa dixième édition, le Prix Martin Chambi avait pour thème la représentation de la famille d’aujourd’hui : « Le continuel croisement de cultures dessine sans cesse de nouveaux paysages humains que l’univers familial a la capacité de refléter. Raconter ces paysages à travers le langage photographique contemporain, sa révolution, son avenir, voilà le défi lancé aux photographes et à leur talent. »

LE JURY 2011

  • Lisa Ginzburg
    directrice culturelle d’Union Latine
  • Jeanne Mercier
    co-fondatrice et coordinatrice d’Afrique in visu
  • Laura Serani
    commissaire d’expositions et de projets éditoriaux.
    co-directrice artistique des Rencontres de Bamako
  • Xavier Soule
    PDG VU’ / Groupe Abvent

LE LAURÉAT 2011

MARCELO BUAINAIN (Brésil)
Né en 1962 à Campo Grande (Brésil), Marcelo Buainain se définit lui-même comme un photographe documentaire. Il débute comme free-lance spécialisé dans les images de nature. De 1991 à 2001, il voyage entre Paris et Lisbonne où il réalise les portraits de personnalités du monde de la culture (cinéma, théâtre, littérature et musique). A partir de 1998, Marcelo Buainain commence à développer son style documentaire (les mines de charbon du Mato Grosso au Brésil, les fêtes religieuses en Inde, les tanneries en Egypte et au Maroc…). Pour son travail India – quantos Olhos tem uma Alma, (Inde - combien d’yeux a une âme) il reçoit deux Prix : International Photography Biennal of Curitiva / Brésil (1er Prix) et Society for New Design / Etats-Unis (Médaille d’Or). Repéré pour son écriture photographique, entre esthétisme et documentaire, Marcelo Buainain participe à l’exposition collective Bressonianas organisée à Sao Paulo en 2009, en hommage à Henri Cartier-Bresson. En 2011, la revue brésilienne PhotoMagazine le désigne comme l’un des dix photographes majeurs de la décennie.

« Balzac considérait la Famille – et non l’individu – comme un véritable élément social. Réalisant principalement des sujets à caractère social, je me rends compte que ce thème est omniprésent dans ma production.
Mes voyages et mes expériences m’ont appris que la famille est un concept universel.
La série présentée au jury du Prix Chambi a été réalisée en Inde et au Brésil, deux mondes récurrents dans mon travail ; mon ambition est non seulement de présenter différents noyaux familiaux traditionnels mais également d’instaurer un dialogue entre eux afin de montrer que le concept de Famille dans le monde moderne peut s’exprimer sous des formes très diverses.
C’est ainsi que, la maison d’accueil pour handicapés physiques et mentaux en Inde, le groupe de pénitents au Brésil ou bien celui de femmes Sikhes en Inde, portés par un esprit de fraternité et de solidarité, peuvent être perçus comme une nouvelle forme d’organisation sociale et familiale.
J’ai également abordé la famille sous l’angle du travail ; la photo qui ouvre la série représentant un travailleur brésilien, mutilé est éloquente à cet égard. Comment réussir à maintenir la structure familiale dans de telles conditions de vie inhumaines ?
Les liens familiaux peuvent s’imposer visuellement, comme ces jumeaux charbonniers brésiliens ou cette petite fille albinos soutenue par sa soeur. »

Marcelo Buainain

JPEG - 150.9 ko
© Marcelo Buainain
JPEG - 117.9 ko
© Marcelo Buainain
JPEG - 164.3 ko
© Marcelo Buainain

Remise du Prix
6 septembre 2012

Exposition
du 3 au 8 septembre 2012

Galerie VU’
Hôtel Paul Delaroche
58 rue Saint-Lazare
75009 Paris