Ymane Fakhir / Food Exposition Food / Produire, Manger, Consommer.

, par Jeanne Mercier

37 artistes issus des cinq continents présentent à Marseille leurs réflexions sur l’alimentation dans le cadre de l’exposition FOOD au Mucem sous le commissariat d’Adelina Von Fürstenberg.
Focus sur le travail d’Ymane Fakhir.

Initiée par Art for The World - ONG associée au Département d’Information publique des Nations Unies, l’exposition FOOD est le résultat d’une action menée sur trois ans (2012-2015) dans différents pays avec les différentes institutions partenaires et diverses propositions artistiques sur ce thème.

Dans cette exposition la photographe marocaine Ymane Fakhir, basée à Marseille, expose un extrait de 5 photographies. Celles-ci proposent une vision fantasmagorique et symbolique sur la nourriture et le rituel du partage qui l’accompagne.

Dans la lignée de son travail autour de l’intime, du geste ou encore sur les traditions / superstitions, l’auteur questionne notre rapport à la nourriture. C’est au travers de mises en scène intimes réalisées en studio sur fond blanc que l’on découvre parfois des détails, parfois des portraits.

Sur l’image Al Fitr (qui signifie la mesure), fidèle au procédé qu’elle a utilisé pour ces précédentes séries comme le trousseau, la photographe montre un récipient en métal noir. Cet objet, un doseur, une mesure qui permet de partager le blé. Lors de la petite fête, une ou plusieurs parts de cette mesure est redistribuée aux plus nécessiteux.

Sur l’image Sadaqa (l’aumône- la nourriture), c’est deux mains se passant un sac plastique remplis de pains que l’on observe. Ici c’est une coutume traditionnelle que la photographe représente. Le vendredi, jour de prière dans les pays musulmans, il est impossible d’acheter son pain sans envisager d’en redistribuer aux personnes qui tendent la main. Sorte d’aumône, donner à manger c’est un peu « Donner à manger pour ne pas être mangé- Donner à manger pour se faire pardonner- Donner à manger pour laver ses péchés, Donner à manger pour partager, Donner à manger pour ne pas mourir de faim. » comme l’explique Ymane Fakhir.

Dans les trois autres photographies, le corps est plus présent. On y devine des femmes sur chacune. Dans Garde-manger, une femme vêtue de blanc de profil arbore une clef à sa ceinture. Cette clef est-elle celle de la réserve de nourriture ?
L’invitée, c’est un portrait d’une femme qui semble amener un plateau de nourriture dont on ne peut voir le contenu. On y voit un torchon blanc qui recouvre une assiette. Bientôt on offrira ce plateau à l’ami de passage ou à une personne du quartier. Et si vraiment personne ne presse le bouton de la sonnette, on resservira ce plat pour le dîner du soir.

Et sur l’image Huile vierge, c’est une jeune fille qui observe une assiette emplie d’huile d’olive vierge. Que se passe-t-il ? La réponse n’est pas unique. Mais on peut imaginer la scène d’après : Va-t-elle y tremper son pain ? Regarde-t-elle son reflet comme dans un miroir ? Est-ce un bref instant, ce rituel de passage où elle devient une femme ?

La photographe laisse ouvert le champ des possibles de notre imagination. Dans ses images qu’elle orchestre, ce sont comme des pistes, des indices pour revisiter des scènes de vie quotidiennes et traditionnelles. Miroir du monde d’aujourd’hui et de nos rapports à la nourriture, les photographies d’Ymane Fakhir nous interpellent.

Taille des images / El fitr 68x68cm / Garde-manger 74x74cm / L’invité 108x108cm / Sadaqa 88x88cm Huile vierge 88x88cm`

Biographie Ymane Fakhir par Bérénice Saliou

Ymane Fakhir a grandi à Casablanca où elle a étudié à l’Ecole des Beaux Arts. Après diverses expériences professionnelles, elle part en France et reprend ses études à l’Ecole des Beaux Arts d’Aix-en-Provence. S’ensuivent un échange à l’Ecole Nationale de la photographie d’Arles, une installation à Marseille et le développement d’une œuvre photographique et vidéo, tissée par son histoire personnelle et sa culture d’origine. D’une cohérence affirmée, le travail d’Ymane Fakhir se décline en un corpus d’images à la fois rigoureuses et délicates interrogeant les rites et coutumes d’une société en pleine mutation.

Exposition Food, du 24 octobre 2014 au 23 février 2015
MuCEM esplanade du J4, Marseille.
Autour de l’exposition, du 29 nov. 2014 au 1er mars 2015, un cycle de films sur la nourriture.
Auditorium -Séance 5 € / 3 €

PLUS D’INFOS :
- Exposition Food au MuCEM.
- Travail d’Ymane Fakhir

Cet article a été publié sur l’Oeil de la photographie, le 2 décembre 2014.

JPEG - 195.9 ko
Sadaqa, 2014 © Ymane Fakhir
JPEG - 212.8 ko
Invitée, 2014 © Ymane Fakhir
JPEG - 331.7 ko
Huile vierge, 2014 © Ymane Fakhir
JPEG - 290.5 ko
Garde manger, 2014 © Ymane Fakhir
JPEG - 244.4 ko
Al fitr, 2014 © Ymane Fakhir