Zineb Sedira, Shipwreck : the death of a journey

JPEG - 57.1 ko

Alors que l’artiste mettait la dernière main à la réalisation de Middle Sea, une vidéo qui s’inscrit dans le temps d’un voyage en ferry entre Alger et Marseille, Saphir, le premier volet de ce qui sera un tryptique, était visible en février à Alger, à la faveur de l’exposition "L’Art au féminin" au Mama. Variations sur Alger, cette oeuvre, montrée à Londres durant l’automne 2006, consistait en une installation faite d’une série de photographies et d’une vidéo tournée dans et autour du port et projetée sur deux écrans. Saphir, pouvait-on lire sur la présentation de l’exposition, évoque tout à la fois la lumière marine typique de la ville, mais aussi ses lueurs clignotant sur l’eau et sur les rêves de nombre de candidats au départ. En arabe, safir ne signifie-t-il pas ambassadeur, c’est-à-dire une personne qui voyage et le représentant d’un pays sur le sol des autres ? ; un jeu de significations prolongé par la déambulation sans but apparent d’un homme et par l’attitude d’une femme, une pied-noir au regard de sa jupe retro, au balcon de l’hôtel Safir, qui renforce un état "de langueur, d’inertie et de clôture".

"Mon oeuvre, confie Zineb Sedira, explore les paradoxes et intersections de mon identité en tant qu’Algérienne et Française, et aussi en tant que résidente en Angleterre. J’utilise la vidéo, la photographie, l’écriture, l’espace d’installation et la technologie d’ordinateur afin d’examiner les thèmes de genre, de représentation, de la famille, du langage et de la mémoire. [...] Le thème de la représentation est au coeur de ma pratique artistique", ajoute l’artiste qui se penche également sur les notions de nomadisme, de migration et de patrie.

Née en 1963 en France de parents algériens, Zineb Sedira vit et travaille à Londres depuis 1986. Diplômée de la Slade School of Art et du Royal College of Art, la plasticienne utilise aussi bien les ressources de la vidéo, de la photographie et des nouvelles technologies.

| Exposition

Lieu

Bibliothèque du 1er arrondissement

  • France

Bibliothèque du 1er arrondissement

7 rue Saint Polycarpe (1er étage) 69001 Lyon

téléphone : adultes : 04.78.27.45.55 enfants : 04.78.27.02.41

espace numérique : 04.78.27.02.42 télécopie : 04.78.27.28.35

courriel : adultes : adul1arr@bm-lyon.fr enfants : enf1arr@bm-lyon.fr

JPEG - 2.1 ko

La Condition des Soies est un édifice qui servait autrefois à évaluer l’humidité contenue dans les soies qui transitaient entre marchands et négociants, ainsi que la qualité des façonnés ouvrés par les tisseurs. Aujourd’hui, elle abrite la bibliothèque municipale du 1er arrondissement mais également un centre social et culturel ainsi que plusieurs autres structures comme l’association des Anciens Combattants, ou la Maison du département.

Voir en ligne : http://www.bm-lyon.fr/pratique/bibl...