"Intimité(s) Francophone(s)", Mais que cela peut-il bien vouloir dire ? - commentaires