Chronique Ivoirienne : chapitre 2 - commentaires