Du CFP à la Biennale de Bamako, un futur photographique prometteur - commentaires