Les afros oubliés de la cordillère des Andes - commentaires Les afros oubliés de la cordillère des Andes 2011-09-26T11:40:02Z https://www.afriqueinvisu.org/les-afros-oublies-de-la-cordillere,639.html#comment461 2011-09-26T11:40:02Z <p>Bonjour Rodrig,<br class="autobr" /> Je vais tenter de répondre point par point à vos nombreuses questions :<br class="autobr" /> Comment situez vous votre démarche ? = Je revendique une photographie documentaire engagée.<br class="autobr" /> Et qu'est-ce qui est le plus éprouvant dans un travail comme celui là ? = réaliser le projet dans la durée.<br class="autobr" /> Est-ce qu'au départ lorsque vous vous intéressez au sujet pensez-vous déjà à faire un livre ? = Oui ! Pour moi, le livre est le support de référence pour ce type de sujet photographique. Le livre est à la fois la preuve physique d'un témoignage, la trace et le début d'un autre voyage sans le photographe.<br class="autobr" /> Qu'est-ce que vous aimez dans ce métier ? = La liberté d'être sachant qu'à mes yeux la photographie est davantage un état d'esprit qu'un métier.</p> Les afros oubliés de la cordillère des Andes 2011-09-26T10:52:02Z https://www.afriqueinvisu.org/les-afros-oublies-de-la-cordillere,639.html#comment460 2011-09-26T10:52:02Z <p>Bonjour,</p> <p>Je suis d'accord avec vous. La photographie de ce vieux monsieur afro-vénézuélien à Ocumare de la Costa, portant un masque en carton devant une vieille "américaine", résume bien à elle seule ce syncrétisme si particulier des afrodescendants andins.</p> <p>Philippe Guionie</p> Les afros oubliés de la cordillère des Andes 2011-09-26T10:46:02Z https://www.afriqueinvisu.org/les-afros-oublies-de-la-cordillere,639.html#comment459 2011-09-26T10:46:02Z <p>Bonjour Emilie,</p> <p>Je suis à Barcelone pour l'impression du livre "Africa-America" depuis quatre jours. <br class="autobr" /> Ce sont des moments à la fois intenses et fragiles, j'ai la sensation de redécouvrir mon travail.<br class="autobr" /> L'ouvrage sera diffusé en France à partir du 20 octobre 2011. <br class="autobr" /> Je te remercie pour l'information sur le musée afro-vénézuélien à Caracas, je connaissais son existence grâce à un article sur RFI.<br class="autobr" /> Il me tarde de voir vos nouveaux travaux photographiques sur ces thématiques qui me sont chères : le métissage, l'identité.... <br class="autobr" /> Cela pourrait même être une base de réflexion commune pour un masterclass commun à Brazza<br class="autobr" /> avec Elili, Jeanne et Jean-Baptiste et moi-même. Affaire à suivre....</p> <p>A très bientôt.<br class="autobr" /> Philippe</p> Les afros oubliés de la cordillère des Andes 2011-09-26T10:38:01Z https://www.afriqueinvisu.org/les-afros-oublies-de-la-cordillere,639.html#comment458 2011-09-26T10:38:01Z <p>Cher Khelly, <br class="autobr" /> Je te remercie pour tes commentaires chaleureux et passionnés. <br class="autobr" /> On devrait se revoir prochainement à Brazza.<br class="autobr" /> Bonne continuation.<br class="autobr" /> Philippe</p> Les afros oubliés de la cordillère des Andes 2011-09-12T08:48:33Z https://www.afriqueinvisu.org/les-afros-oublies-de-la-cordillere,639.html#comment450 2011-09-12T08:48:33Z <p>Bravo Philippe, contente de voir que ton livre sort. je me souviens des images magnifiques et des récits que tu avais partagé avec nous à Brazza. Ce livre rassemble ce que j'aime dans la photo, du noir et blanc, des portraits et des histoires de femmes...je serais de passage à Paris en octobre et je vais l'acheter (on le trouve à la FN*C ?).</p> <p>J'ai vu hier à la télé (dans Afrik'art) un reportage sur un musée africain au vénézuela, créé justement pour que les gens n'oublient pas leurs racines africaines, comme quoi les choses semblent évoluer.</p> <p>Le Collectif ici a commencé à travailler aussi sur des thèmes liés à l'Identité pour préparer une expo, de mon côté je me penche sur le métissage...</p> <p>encore merci pour tes belles images et ton inspiration,<br class="autobr" /> à bientôt<br class="autobr" /> Emilie<br class="autobr" /> <a href="http://eliliblog.free.fr" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://eliliblog.free.fr</a></p> Les afros oubliés de la cordillère des Andes 2011-09-09T09:49:03Z https://www.afriqueinvisu.org/les-afros-oublies-de-la-cordillere,639.html#comment448 2011-09-09T09:49:03Z <p>Bonjour phillipe.<br class="autobr" /> ce travail est très profond, je suis photo reporter et tout comme vous j'ai une démarche très sociale dans mes photographies, wwwrodriguembock.com j'aime avant tout dans ce travail, la quête de parler d'un sujet mal connu par les gens dans le monde, car ces pays cités plus haut ne sont connus la plupart du temps que par d'autres fait historique ,je suis d'autant plus indigné et intrigué en même temps par ce refus des gouvernements sur l'histoire de l'esclavage a laquelle ils nient et disant qu'il nya pas eu d'esclavage dans leurs pays, j'aurais aimé pouvoir vous demander comment ils expliquent tout ceci, les populations noires en bon nombre dans ces pays là. J'aimerais pouvoir participer a votre expo mais plus encore a lire le livre que vous avez écrit a ce sujet, Lorsque j'imagine que vous avez passé plusieurs année de recherches sur cette thématiques, juste une question : <br /><span class="spip-puce ltr"><b>–</b></span> Comment situez vous votre démarche ? <br /><span class="spip-puce ltr"><b>–</b></span> et qu'est ce qui est le plus éprouvant dans un travail comme celui là ? <br /><span class="spip-puce ltr"><b>–</b></span> Est ce qu'au départ lorsque vous vous interesser au sujet pensez vous deja a faire un livre ? <br /><span class="spip-puce ltr"><b>–</b></span> Quest ce que vous aimez dans ce métier ?</p> <p>En espérant vous lire bientot , je remercie Afrique in visu pour cette publication.<br class="autobr" /> Bonne chance phillipe, et merci encore.</p> <p>Rodrig Mbock</p> Les afros oubliés de la cordillère des Andes 2011-09-09T09:29:54Z https://www.afriqueinvisu.org/les-afros-oublies-de-la-cordillere,639.html#comment446 2011-09-09T09:29:54Z <p>Je trouve très intéressante votre approche en ce qui concerne les populations noires de ces pays que nous connaissons qu' a travers d'autres histoires, moi même étant un photographe qui se penche plus sur l'aspect sociale des populations parfois minauritaires, je pense qu'il ya lieu d'en parler, et je vous tire un grand coup de chapeau, pas seulement parceque c'est des noirs mais parcequ'ils sont dans un combat identitaire et dans la quête permanente d'une reconnaissance officielle, même si certaines autorités refuse d'accepter une sorte d'exclavage dans l'histoire de leur nation, je pense que l'histoire ne s'effacera jamais il yaura toujours des traces qui resterons, et des photographes tel que PHILIPPE GUIONIE pour montrer ce travail qui pour moi susciterais un grand débat tant il en vaut la peine. j'aimerais si possible pouvoir participer a votre exposition et de decouvrir votre livre, je comprend que c'est un travail de plusieurs années et c'est ce qui est d'autant plus interessant. moi aussi j'adore la photo du debut, avec le vieux et son masque Africain sur la tête. elle parle beaucoup.</p> <p>Vamos senor Guionie.</p> Les afros oubliés de la cordillère des Andes 2011-09-08T09:43:25Z https://www.afriqueinvisu.org/les-afros-oublies-de-la-cordillere,639.html#comment444 2011-09-08T09:43:25Z <p>Merci à Afrique in visu qui ne cesse de mettre de son temps et de son expérience pour nous partagés ces belles images de nos frères de très loin. Bon retour sur le net. "Oui voici l'image c'est la photo". Comme le disent certaine personnes,la photo reste un prolongement du regard de chacun.<br class="autobr" /> J'aime bien ce travail sur les minorité car c'est elles qui font l'Afrique et le monde certainement. Plus nombreux et plus dynamique. Dans les champs, jusque dans les petits café des grandes ville. C'est cool ton travail Philippe j'apprécie beaucoup. Et j'espère te revoir à Brazza car les anciens combattants ont encore besoin de toi. Bien des choses et bonne continuation. Merci encore à toutes personne qui laisse son commentaire.</p>