Exploratrice des temps modernes Photographies de Leila Ghandi

, par Afrique in visu

JPEG - 101.9 ko
© Leila Ghandi

Mercredi dernier, nous rencontrions Leila Ghandi dans un café parisien.
Voyageuse, exploratrice, elle propose une vision des personnes qu’elle rencontre à travers ses photographies, ses textes et maintenant ses vidéos.
Gros plan sur une voyageuse moderne, exploratrice des temps modernes à la Titouan Lamazou

Les mots clefs du carnet de voyage de Leila Ghandi

Voyager ?
Leila Ghandi commence à voyager dès son plus jeune âge avec sa famille. Depuis 12 ans, elle voyage seule.
De cette passion du voyage est née une écriture photographique, proche d’un journal de rencontre, carnet intime témoignant de ses rencontres. Utilisant la photographie comme un outil pour témoigner, Leila Ghandi nous fait découvrir les différents modes de vie des peuples du monde.
Depuis peu, ses voyages sont retranscrits par différents médiums de l’écriture, la photographie en passant par la vidéo. Et maintenant un projet de documentaire sur les cultures du monde.

Il y a eu deux grands voyages décisifs de 8 mois chacun, le premier en Amérique du Sud en 2003 où la solitude lui a permis de se découvrir. Le second en Chine en 2004 coïncide avec son premier vrai reportage photo. Elle choisit alors de faire de la photographie son métier.

L’homme ?
Leila photographie l’Homme en général.
Photographies d’un échange, de personnes rencontrées au détour d’un chemin…

Paris
Vivant entre la France et ses voyages depuis 1998, la ville de Paris est un peu sa deuxième maison. Un lieu culturel, une plaque tournante d’où il est facile de rayonner…

Destination ?
Les destinations que choisit Leila Ghandi sont toujours des coups de cœur.
C’est le côté aventure et l’envie de découvrir quelque chose qu’elle ne connaît pas qui la guide.

Récit de voyage ?
Un livre que vous pourrez découvrir en France dès cet automne. Ce livre, proche du carnet intime présente les 100 mails que Leila envoyait à ses proches lors de son voyage en Chine. Publié par une maison d’édition marocaine, une maison d’édition française l’a remarqué au salon du livre de Paris.

Carnet de voyage ?
Leila Ghandi vit sa vie comme un carnet de voyage. Exploratrice d’un monde fabuleux où les personnes rencontrées en dehors des sentiers battus sont les protagonistes de ses carnets de voyages.

Maroc
Leila Ghandi n’a pas encore exploré son pays d’origine le Maroc. On pourrait dire "si proche, si loin" . Elle espère bientôt avoir l’occasion de le découvrir. Visiter son pays comme on visiterait la Thaïlande. Oublier ses racines, et redécouvrir ce pays avec un regard neuf.

Regard, le tien ?
"Photographiquement parlant, il est le même que mon regard humainement parlant"

Un métier ?
Leila Ghandi ne se définit pas en tant que photographe mais plutôt en tant qu’exploratrice moderne comme elle l’explique : "Je voyage, je prends des photos, je filme et j’écris !"

Démarche
Aller vers l’Autre avec amour et en toute bienveillance. Ne s’attendre à rien pour pouvoir tout trouver.

© Leila Ghandi Liberté ?
"La plus grande liberté du voyage, c’est d’avoir le temps, de prendre un bus, se laisser aller et ne pas se fixer de cadre".
Pouvoir Etre soi même.

Actualité
12ème Salon de Fès avec l’association marocaine d’art photographique
Villa des arts de Casa jusqu’à fin juin
Festival international de Tunisie du 28 juin au 2 juillet
L’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris en octobre

Site web : www.leilaghandi.com