Portrait d’une jeune femme photographe Sokona Diabaté

, par Afrique in visu

Vous avez déjà vu le visage de cette jeune photographe dans notre galerie de l’exposition "le Sida est visible, fais toi une image". Sokona Diabaté est l’une des formatrices du projet. Nous sommes allés la rencontrer au Musée National du Mali pour vous retracer son portrait et voir comment elle est devenue photographe.

JPEG - 84.5 ko
Sokona Diabaté

Sokona Diabaté a 26 ans.
Elle est secrétaire de formation mais elle a préféré se tourner vers la photographie.
Sa mère sage-femme lui fît connaître l’association PromoFemme qui œuvre pour la promotion des femmes et les forme à la photographie.
Elle y fût formée en 2004-2005. Elle ne connaissait rien à la photo, c’est cette association qui l’initia à la photographie.
Cette jeune élève s’aperçut très vite que la photographie était un bon outil de communication.

Après sa formation à PromoFemme, Sokona est restée une "apprenante" passionnée selon ses termes.
Elle s’est alors approchée d’Alioune Bâ dont elle connaissait la réputation par son rôle de photographe du Musée.
Elle est alors devenue l’assistante d’Alioune Bâ. Depuis il l’a formée à de nombreuses choses ; elle ne savait pas faire du laboratoire et ALioune Bâ le lui a enseigné.
Savoir utiliser un laboratoire est une clef pour l’avenir car peu de photographes au Mali ont la chance de savoir développer et tirer leurs films noir et blanc.
Elle le suit sur tous ses projets mais aussi dans son travail au Musée National du Mali.
Grâce à ce photographe, il lui a été possible d’approfondir sa réflexion sur l’image mais aussi d’être elle-même formatrice.

JPEG - 76.5 ko
© Sokona Diabaté

Pour le projet " Le sida est visible, fais toi une image", elle a énormément appris en formant les enfants.
Elle exposait aussi son propre travail : la beauté du corps d’un homme. Par ce choix, elle souhaitait faire comprendre aux jeunes que la beauté du corps de l’homme pouvait tout de même avoir rapport avec le Sida.
Elle a travaillé ce thème en couleur.

Elle a retouché ses images sur Photoshop car elle suit actuellement une formation en multimédia au Centre Soleil d’Afrique.

Sokona souhaite devenir photographe d’Art.
Elle aimerait travailler sur l’eau car pour elle cela représente la source de vie de l’être humain.
Elle espère un jour prendre la relève d’Alioune Bâ et enseigner aux plus jeunes la photo.