Portrait de Soavina Ramaroson L’équipe XV flèches

, par Afrique in visu

On avait découvert la série "Vis- à -vie" de Soavina Ramaroson lors de la biennale de Bamako 2007. Une envie se replonger un peu plus dans l’univers du quartier Isotry de Tananarive pour en savoir plus sur ces lutteurs de l’équipe XV flèches. Aujourd’hui cette série nous emmène à la rencontre de ce photographe à travers son parcours et son portrait.

Parcours

JPEG - 96.3 ko
XV Flèches, quartier Isotry, Antananarivo © Soavina Ramaroson

Né en 1977 à Madagascar, diplômé en architecture, Soavina Ramaroson travaille et vit à Paris comme architecte et artiste.
Soavina Ramaroson découvre la photo à l’aide d’un appareil jetable dans le cadre de son diplôme d’architecture. Il cherche alors à comprendre la vie des quartiers populaires, en particulier celui du quartier Isotry réputé pour être l’un des plus mal famés et défavorisés d’Antananarivo. Le résultat a donné une série de photos qu’il nomme « vis-à-vie » et qui, selon lui, montre la simplicité et le pragmatisme, le sourire et l’hospitalité des malgaches. Cette série a fait partie de nombreuses expositions en France, en Allemagne, en Afrique, au Japon.

Pendant cette enquête urbaine, en photographiant les bâtiments des années 70, au détour d’une arrière-cour, 5 types du quartier arrivent et s’interrogent sur ce qu’il photographie. Par réflexe, Soavina leur propose de poser pour lui. De là est né le projet « XV Flèches », portraits de l’équipe de Rugby du quartier. Soavina Ramaroson souhaite faire poser l’équipe dans son environnement quotidien en montrant sa grande forme physique. Ici, les joueurs posent dans les rizières, leur lieu d’entrainement hivernal.

L’équipe XV flèches a été montée par un homme, qui a une drôle d’histoire et est assez mystérieux. Il a vécu en Russie. Depuis sont retour, pour la « Cité », il a monté une coopérative de vente de poisson et ainsi il fait travailler les gamins du quartier pour les canaliser. C’est afin qu’ils puissent se défouler qu’il a aussi monté l’équipe de Rugby XV flèches.

En 2009, lors d’une exposition à l’IFA Gallery Stuttgart, l’affiche de l’exposition était la photo d’ensemble de ces joueurs, réalisée en 2005. Cela encourage Soavina Ramaroson à revenir à Isotry afin de montrer le travail réalisé et donc de proposer aux joueurs de continuer la série XV Flèches (série en cours).

En 2008, il commence une nouvelle série « Women Cliché » (série en cours), des portraits de « femmes », qui veut évoquer un dialogue entre l’art et son environnement social et politique, poser une discussion sur les stéréotypes de la Femme qui prévalent dans notre société malgré ses efforts d’émancipation. Il fabrique un mini studio chez lui et propose à des amies de détourner des clichés. Sur fond noir, avec une corde blanche, cette série n’est pas sans évoquer l’imagerie Sadomasochiste avec ses titres évocateurs : « I’m free », « Pull my hair », « Marry me ! », « Slavery », « Blink Blind ». Cette série a été exposée à Berlin, dans une exposition internationale intitulée « CONSCIENCES AND FRONTIERS » en octobre 2009."
Il continue cette série désormais à travers l’image lenticulaire et la société Holoimage qu’il vient de lancer avec son associé Witek Luber. Holoimage travaille sur l’image 3d et propose ses services de création pour des photos en deux ou trois dimensions sur une large gamme de supports (mode, architecture, etc...)

Actualité

Le magasin « Mouton à cinq pattes » a aimé la série "Women cliché" et a commandé une série spéciale de photos pour leur site et des sacs dont le nom est « Dans le couloir de la mode ». Il y aura une expo dans le magasin de la rue St-Placide pour le lancement du sac.
Soavina Ramaroson participera à un workshop au SAVVY CONTEMPORARY autour de son projet "Women Cliché". SAVVY CONTEMPORARY est une galerie à Berlin qui, à l’initiative du commissaire Bonaventure S. B. Ndikung , fait dialoguer deux artistes, l’un issu du « western art », l’autre du « non-western art ». Le thème de cette rencontre est « understatement hyperbole » (« au delà de la litote »). Un travail commun de Soavina Ramaroson et Petra Lottje , une artiste berlinoise, se conclura avec une exposition du 13.02.2010 au 13.03.2010.
Holoimage a une parution dans AMUSEMENT 7 (février 2010), un magazine des loisirs numériques à travers leurs implications culturelles et politiques.

JPEG - 440.7 ko
XV Flèches, quartier Isotry, Antananarivo © Soavina Ramaroson