Impressions d’Egypte

, par Afrique in visu

Coffret Impressions d’Egypte


Editions de La Martinière
Collection Impressions de voyage
textes de Gilbert Sinoué
photographies de Denis Dailleux (Agence VU’)
Prix : 29,90 euros
256 pages
Format : 17 x 22,5 cm
Parution : Le 10 mars 2011

L’Égypte, premier titre de la collection
« Impressions de voyage »
La collection Impressions de voyage croise les regards d’un écrivain et d’un photographe sur un pays qui les passionne et qu’ils connaissent intimement, et en donne ainsi une approche personnelle et originale.

Gilbert Sinoué est écrivain. Il est né en Égypte en 1947 et vit en France.

Denis Dailleux est photographe. Né à Angers en 1958, il vit aujourd’hui au Caire.

Ce livre raconte leur amour partagé pour un pays, l’Égypte. Les cent photographies de Denis Dailleux choisies par Gilbert Sinoué sont pour ce dernier prétexte à évoquer l’Antiquité (les pyramides, Alexandrie), l’histoire moderne et contemporaine (la présence turque et mamelouke, la fondation de l’Égypte moderne par Mohammed Ali, la création et la nationalisation
du canal de Suez…), les religions (coptes, musulmans, juifs), ou encore l’esprit égyptien avec le thé, le café turc, le trictrac, le narguilé...

Contact Presse :
Francis Tier
01 41 48 82 63
ftier@lamartiniere.fr

Les auteurs

Gilbert Sinoué quitte l’Égype à l’âge de dix-neuf ans pour suivre des études à Paris, à l’École normale de musique. Ses débuts sont difficiles, puis une première chanson est choisie par Isabelle Aubret, d’autres ensuite par
Claude François, Dalida, Marie Laforêt… A la quarantaine, il arrête tout pour se consacrer à l’écriture. Son premier roman est publié par Olivier Orban. Il est l’auteur de plusieurs gros succès comme Le Livre de saphir (Denoël), L’Enfant de Bruges (Gallimard) ou L’Égyptienne (Denoël) suivie de La Fille du Nil (Denoël).

Denis Dailleux pratique une photographie apparemment calme, incroyablement exigeante. Sa passion pour les autres l’a naturellement amené à développer le portrait comme mode de figuration privilégié de
ceux dont il avait l’envie, le désir d’approcher davantage ce qu’ils
étaient. Depuis 15 ans, il construit patiemment un portrait inédit de l’Égypte, avec laquelle il entretient une relation amoureuse. Il est représenté par
l’Agence Vu’, la galerie Camera Obscura à Paris et la galerie 127 à Marrakech. Il a publié Habibi Cairo (Filigranes), Le Caire (Le Chêne) et Fils de roi (Gallimard)
- www.denisdailleux.com

Voir en ligne : www.editionsdelamartiniere.fr