L’art et le métier, quel avenir pour les PME en Afrique ? photographies d’Abdoul Fatai Adégboyé

, par Afrique in visu

JPEG - 105 ko
l’art et le métier © Abdoul Fatai Adegboyé

Il y a quelques mois, notre envoyé spécial à Bouaké en Côte d’Ivoire nous avait présenté son reportage sur "la Foire Commerciale de la Téléphonie Mobile Orange".
En écho à l’atelier « les corps de métiers » réalisé avec les photographes d’Oujda au Maroc, Abdoul Fatai Adégboyé nous propose de revenir sur le métier d’artisan sculpteur de bois et en particulier, le geste professionnel à travers un reportage bien ficelé.
Loin de la photographie sensationnelle, ce reporter nous chronique son quotidien et nous livre une facette essentielle du métier de photographe en Afrique.
Afrique in visu lui donne la parole...

« l’art et le métier, quel avenir pour les PME en Afrique ? »

"L’Afrique regorge de milieu d’artisans très spécialisés dans leur domaine à savoir l’artisanat. En Afrique il faut le savoir, l’artisan est une personne qui exerce pour son propre compte en art mécanique. Les artisans ont beaucoup d’expérience sans formation professionnel. En côte d’ivoire, on les trouve dans un nombre pléthorique au nord et au centre du pays. Ils traduisent la tradition africaine avec des bois de plusieurs qualités, tels que le bois d’iroko, le bois d’ébène, bois d’acajou, bois cacao et la calebasse. Ces différents chefs d’œuvre artistique attirent chaque année des milliers de touristes venus d’horizon divers. Ils les achètent par dizaines et cela représente un bon revenu pour ces artisans. La préoccupation majeure de ces artisans c’est d’avoir une formation qualifiante dans une école pour faire valoriser leur métier." Abdoul Fatai Adégboyé

/// PORTFOLIO DU TRAVAIL D’ABDOUL FATAI ADEGBOYE ///