Arnaud Thierry Gouegnon | Côte d’Ivoire Chronique formation "Imagine l’Afrique"

, par World Press Photo

Je suis Arnaud Thierry Gouegnon, jeune photographe Ivoirien. La découverte d’un vieux « boitier réflexe » au fond du placard de feu mon père marque un changement dans ma vie.
Ma passion pour la photo se développe un an après mes cours universitaires en 2001. Plusieurs sujets m’attirent et éveillent en moi l’inspiration de photographier comme les enfants, qui sont pour moi une source de liberté, la beauté de l’harmonie des couleurs, la quête du beau à immortaliser et mon goût du voyage.
Mais le déclic chez moi est véritablement né en 2002, à la suite de la crise que traversait alors mon pays, la Côte d’Ivoire. Ainsi lors des évènements de novembre 2004, j’ai décidé de suivre de près l’actualité. L’une de mes photos a fait le tour du monde et de grands tabloïds français l’ont publié comme Libération. C’est à la suite de ces publications que j’ai été courtisé par d’importantes agences de presse comme Reuters avec laquelle je collabore depuis lors.

Je m’intéresse depuis aux formations du secteur photographique en Afrique, et c’est ainsi que j’ai fais parti du workshop Imagine Afrique, organisé par le World Press Photo. Un moment très enrichissant pour moi et tous les autres participants.

A Dakar, j’ai travaillé sur le thème de la sécurité alimentaire avec pour sujet les bergers. Une très belle expérience où j’ai traité à la fois leur manière de vivre avec les bêtes en plaine savane jusqu’à leur commercialisation.
Une fois dans mon pays je souhaitais en principe travailler sur les femmes qui approvisionnent les marchés des grandes villes ivoiriennes. Une très belle histoire en prévision. Malheureusement, la situation politique en Côte-D’ivoire ne favorise pas le début de mon reportage sur la sécurité alimentaire, et c’est très difficile de sortir un boitier photo en ce moment. Mais je suis sûr d’une chose, j’arriverai à le réaliser car rien ne m’empêchera de m’exprimer et de témoigner...
Aujourd’hui je vais plutôt me concentrer sur la manière dont la population à Abidjan se nourrit en cette période très tendue où le marché est devenu très cher.

Pour ce qui est de la formation Imagine l’Afrique, je souhaiterai que davantage d’initiatives de ce genre se multiplient en Afrique car nous, photographes africains, en avons besoin pour améliorer notre travail et pour être de véritables témoins de notre histoire.
Chapeau donc au World Press Photo, Frederieck Biemmans, aux deux formateurs expérimentés Sylvie Rebbot et Cédric Gerbehaye, à Ouestaf avec M. Tydiane SY, Mme Léontine BA, à Afrique in visu, et surtout félicitation à tous les photographes.

JPEG - 165.4 ko
Deux bergers devant leurs bétails au marché de bétails de M’Bour, Sénégal le 23 Octobre 2010. © Thierry Gouegnon
JPEG - 130.4 ko
Un berger avec son troupeau de bœuf a Mbour, Sénégal le 22 Octobre 2010 © Thierry Gouegnon
JPEG - 147.5 ko
Une vue de l’ambiance au marché de bétails de M’Bour, Sénégal le 23 Octobre 2010 © Thierry Gouegnon
JPEG - 225.2 ko
Une vue de l’ambiance au marché de bétails de M’Bour, Sénégal le 23 Octobre 2010 © Thierry Gouegnon
JPEG - 127.2 ko
Une famille de bergers pausent devant leur case dans un campement a de M’Bour, Sénégal le 24 Octobre 2010 © Thierry Gouegnon