Perpignan : du fleuve Congo à Mandela

, par Jean Berry

JPEG - 34.9 ko
© Cédric Gerbehaye

Visa pour l’image, le festival international du photojournalisme de Perpignan, présentait début mai à la maison des métallos à Paris les premières esquisses de son édition 2010 (du 28 août au 12 septembre prochain).

L’Afrique sera évidemment présente dans ce programme, avec notamment le travail de Cédric Gerbehaye (agence VU) sur le fleuve Congo publié par Géo et Polka : un voyage sur le seul axe de communication à relier le pays d’est en ouest, trait d’union entre les mines du Katanga, les forêts équatoriales et la capitale Kinshasa.

A découvrir également, Pèlerinages, la première rétrospective de Kazuyoshi Nomachi à être exposée en Europe : après deux ans en tant que freelance dans le Sahara, il avait remonté le Nil de la source au delta, jusqu’à l’Ethiopie, avant de poursuivre ce sujet au long cours en Asie puis à La Mecque, où il a passé cinq ans à documenter le hajj.

Parmi les projections, on attendra également une spéciale sur les 20 ans de la libération de Nelson Mandela en 1990, qui proposera une lecture de l’histoire récente du pays aux côtés du héros ’Madiba’.

Enfin Jean-François Leroy était fier d’annoncer la parution imminente du premier ouvrage photographique co-édité par Visa pour l’Image. Il s’agit de War is Personal, le très beau travail en noir et blanc d’Eugene Richards (Getty) sur les traumatismes liés à la guerre en Irak exposé l’an dernier au festival.

Voir en ligne : www.visapourlimage.com