Photo-Studio à Karen Une série de Rainer Elstermann

, par Jeanne Mercier

"En voyageant dans différentes villes africaines comme Brazzaville, Bangui, Bamako et Lilongwe, rêvant du formidable Samuel Fosso et de l‘énergique Malick Sidibé je m’arrêtais à Karen, au pied des collines Ngong (Kenya).

Il y avait là un petit Studio Photo. Il avait été utilisé il y a longtemps comme studio pour les émigrants qui voulaient montrer leurs nouvelles vies à leurs familles et amis. Ainsi sur les photos, ils portaient leurs plus beaux habits et arboraient des symboles de la vie moderne comme une radio ou une mobylette.
La musique était toujours dans l’air. Juste à côté, il y avait un ancien bar où une belle femme avait l’habitude de chanter des chansons lentes, pleines de nostalgie et de joie de vivre avec une voix rauque dans un microphone d’or.

Ici, j’ai mis en place un studio pour quelques jours. J’ai loué le studio auprès du propriétaire, tout comme Irving Penn l’avait fait à Cuzco en 1948. Certains de mes nouveaux amis sont passés et j’ai tiré leurs portraits. Je les ai habillé avec de vieux vêtements et des accessoires que j’ai trouvé dans l’arrière-boutique. C’est ainsi que j’ai écrit un journal fictif d’un rêve lors de mon voyage en Afrique."

Rainer Elstermann

JPEG - 139.1 ko
© Rainer Elstermann
JPEG - 104.3 ko
© Rainer Elstermann
JPEG - 179.7 ko
© Rainer Elstermann
JPEG - 151.7 ko
© Rainer Elstermann
JPEG - 122 ko
© Rainer Elstermann
JPEG - 136.7 ko
© Rainer Elstermann

Voir en ligne : www.rainerelstermann.de