TRACKS (2009-2011) Cicatrices du passé

, par François-Xavier Gbré

La croissance démographique mondiale et les mouvements migratoires changent la face du monde. La taille grandissante des mégalopoles va de paire avec l’apparition de no man’s lands. Mes photographies témoignent du passage des hommes, de leur vécu dans ces territoires résiduels. Dans ces espaces abandonnés, marqués par l’érosion, le temps semble suspendu. Je mets en lumière les traces, les empreintes laissées par l’Homme et la nature. Mes images se nourrissent de l’esprit du lieu.

En Israël, Tibériade la cité sainte a vu s’affronter durant des siècles les différentes communautés religieuses qui se partageaient la ville.
A Bamako, la piscine olympique du stade Modibo Keita, nom du premier président de la République du Mali, est construite par les Soviétiques en 1962. Unique en son genre dans la sous-région, elle a longtemps été une fierté pour les Maliens.
Aujourd’hui restructurée par une entreprise chinoise, elle est un symbole architectural qui témoigne de l’histoire postcoloniale et néocoloniale.
A Lyon, avant d’être foudroyée, la barre 220 de la Duchère abritait les rapatriés d’Algérie.
A Surgères, l’usine Poyaud est inactive mais reste imprégnée de l’odeur des moteurs diesel qui font encore avancer de nombreuses embarcations ou le char Leclerc.
A Haubourdin, dans le Nord, la savonnerie Unilever ferme ses portes en 2004 et fait sa grande lessive. 450 salariés sont licenciés parmi lesquels mes voisins et amis d’enfance, victimes d’un système oligarchique. Je les vois encore se diriger vers cette cheminée bleu et jaune de laquelle s’échappait une fumée blanchâtre sur fond de ciel gris.

Ces endroits désertés nous livrent une page de leur histoire et nous interrogent sur leur devenir. Les murs portent les cicatrices causées par un système régi par la domination religieuse, politique ou économique. Ces vides silencieux sont chargés de mille maux, imprégnés du vivant. Les fantômes du passé ressurgissent. Je dévoile ce que le temps nous a laissé, secrètement, timidement. Je révèle des espaces oubliés remplis de souvenirs, de possibles, d’Histoire.

Complément d’informations

La série est construite sous forme de chapitres, parce que chaque lieu revisité a une histoire qui lui est propre. La série est toujours en cours. Elle sera présentée en partie lors de Photoquai ainsi qu’à la 9ème édition des Rencontres de Bamako.

Actualité

9ème Festival de la Photographie de mode – Cannes
3ème édition des Nuits Photographiques de Pierrevert
PHOTOQUAI – 3ème Biennale des images du monde – Collectif On The Roof chez Baudoin Lebon
9ème Biennale Africaine de la photographie – Rencontres de Bamako

JPEG - 183.9 ko
eye - tracks | series Tel Aviv yaffa 2009 © François Xavier Gbré
JPEG - 139.1 ko
Chair - Tracks | series Tiberias, 2009 © François Xavier Gbré
JPEG - 150.6 ko
elizabeth - Tracks | series Tiberias, 2009 © François Xavier Gbré
JPEG - 203 ko
elizabeth hotel - 1-tracks | series Tiberias, 2009 © François Xavier Gbré
JPEG - 118 ko
hippodrome -1-tracks | series Bamako, 2009 © François Xavier Gbré
JPEG - 90.8 ko
swimming pool - 1-tracks | series Bamako, 2009 © François Xavier Gbré
JPEG - 164.7 ko
swimming pool -4-tracks | series Bamako, 2009 © François Xavier Gbré
JPEG - 92.1 ko
untitled - tracks | series dead sea, 2009 © François Xavier Gbré
JPEG - 179.1 ko
la duchere -1-tracks | series Lyon, 2010 © François Xavier Gbré
JPEG - 181.8 ko
unilever -3-tracks | series haubourdin, 2010 © François Xavier Gbré
JPEG - 155.6 ko
poyaud -1-tracks | series surgères, 2010 © François Xavier Gbré
JPEG - 117.1 ko
unilever -2-tracks | series haudourdin, 2010 © François Xavier Gbré
JPEG - 97.6 ko
poyaud -6-tracks | series surgères, 2011 © François Xavier Gbré

Voir en ligne : www.fx-photo.com