« Zoom sur la femme congolaise » exposition à l’espace "L’art de vivre"

, par Baudouin Bikoko

JPEG - 102.3 ko
Affiche

Mars, mois de la femme en RD. Congo rime avec photos à l’espace « L’ART DE VIVRE ».
Pendant ce mois, la femme congolaise a chanté et dansé avec comme base rythmique la revendication des ses droits, tenant ainsi sa promesse de l’année passée qui était celle d’organiser, pour nombreux la fête de la photo à Kinshasa.
Ainsi, la deuxième édition de « Voir et Vivre la photo » a permis aux amateurs de l’image d’avoir le regard rivé sur de très belles photos.
Mois de Mars oblige, nous avons rendu hommage à la congolaise, cheville ouvrière de la vie en RDC.
Grâce à Depara , Robert Cirimba , Simon Tshamala , E. Kokolo et bien d’autres artistes, cet hommage s’est illustré sous forme de voyage à travers l’image de la congolaise depuis les années 50 jusqu’à nos jours. Trente photos signées Depara nous ont plongé dans un monde plein d’élégance : seul qu’arborait la kinoise de l’époque.
Parmi ces photos du n°1 de la photo congolaise, Depara, comme à l’accoutumée, n’a pas manqué de mettre à nue la vie nocturne de Kinshasa d’hier.
Robert Cirimba, photographe de Bukavu, a dévoilé au grand jour la vie des femmes du Kivu (Est de la RDC). Une vie chargée de toutes sortes de fardeaux. Et, cela, de la tête, en passant par les épaules pour atterrir sur le dos.
Simon Tshamala, égal à lui-même, nous a émerveillé avec ses photos en noir et blanc sur les femmes « Nkotistes » de la secte TATA’ONDA du Bas-Congo.
Ainsi, à la demande du public, l’exposition « Zoom sur la femme congolaise » qui ne devait couvrir que le mois de mars s’est prolongé jusqu’au mois d’avril. Le rideau a été tiré le dimanche 20 avril 2008. « Zoom sur la femme congolaise » a ainsi vécu.
Le rendez-vous est donc pris pour le mois d’octobre 2008 pour un autre hommage qui, cette fois-ci, sera rendu à Franco Makiadi et intitulé « L’ETERNEL FRANCO  » .
Baudouin Bikoko